Le Thetfordois André Boudreault reste détenu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nelson Fecteau
La Tribune

(THETFORD MINES) Accusé de voies de fait graves, de séquestration et de tentative de meurtre, le Thetfordois de 54 ans, André Boudreault, devra attendre au 15 décembre prochain pour son enquête de remise en liberté sous cautionnement. Après sa comparution en milieu de semaine pour la suite des procédures, il a repris le chemin de la prison d'Orsainville et demeurera détenu d'ici là.

Les événements remontent au 28 novembre dernier alors que les policiers du Service de police de la Ville de Thetford Mines ont reçu un appel à l'effet qu'il y avait une bagarre en cours dans un immeuble à logements de la rue Cyr Nord à Thetford Mines. À leur arrivée, la victime est sortie d'une pièce de la résidence le visage ensanglanté. Le suspect, André Boudreault, avait quitté les lieux. La victime a subi des blessures à la tête et au niveau du visage. On ne craignait pas pour sa vie et l'individu a quitté le centre hospitalier depuis lors.

Ce n'est que le 2 décembre que les policiers ont localisé André Boudreault et ont procédé à son arrestation. Il a alors comparu sous de graves accusations et a été dirigé au Centre de détention d'Orsainville. Il est revenu devant le Tribunal en milieu de semaine pour voir sa cause reportée au 15 décembre.

Le Service de police de la Ville de Thetford Mines a profité de l'occasion pour rappeler qu'on ne doit pas hésiter aux autorités policières tout geste de violence dès qu'il est porté à la connaissance d'une personne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer