Le Musée populaire de photographie limoge sa permanence

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Quelques semaines après avoir annoncé la mise sur pied d'une campagne de financement visant à amasser 60 000 $, le Musée populaire de la photographie a mis à pied ses deux employés permanents pour une période indéterminée, faute de financement.

L'organisme poursuivra ses activités, mais à vitesse réduite. On devrait avoir le financement nécessaire pour garder les portes ouvertes, mais la réintégration des travailleurs dépendra du succès de la campagne.

Le Musée, qui a élu domicile au sous-sol de la basilique Saint-Frédéric, est le premier du genre au Québec. Consacré principalement à la promotion des histoires technique et esthétique de la photo, on y retrouve notamment des répliques des premiers appareils photographiques du monde. L'établissement est ouvert de 13 h à 17 h, du mercredi au dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer