La valeur imposable bondit de 19,3 % à St-Denis

La valeur imposable du parc immobilier de Saint-Denis-de-Brompton... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La valeur imposable du parc immobilier de Saint-Denis-de-Brompton fait un bond de 19,3 pour cent avec le rôle d'évaluation triennal qui entre en vigueur en 2016.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SAINT-DENIS-DE-BROMPTON) La valeur imposable du parc immobilier de Saint-Denis-de-Brompton fait un bond de 19,3 pour cent avec le rôle d'évaluation triennal qui entre en vigueur en 2016.

De 2013 à 2015, la valeur imposable de la municipalité a augmenté de 104 millions $, passant de 538 276 000 $ à 642 590 700 $.

La plus grande variation s'observe dans les propriétés résidentielles du secteur village, avec une hausse moyenne de 21 pour cent.

Les riverains des cinq lacs du territoire de la municipalité constateront pour leur part une hausse de valeur moyenne de 13,3 pour cent.

Il est trop tôt pour prédire l'impact qu'aura ce nouveau rôle d'évaluation sur le compte de taxes des contribuables. Le conseil municipal n'a pas terminé la préparation du budget 2016 qu'il prévoit adopter le 21 décembre prochain.

Le maire Jean-Luc Beauchemin laisse toutefois savoir que la Municipalité caresse plusieurs projets qui commencent à presser, notamment des infrastructures routières, la réfection de l'aréna et des travaux pour la protection des lacs.

« Quand on va arriver au bas de la colonne (des projets), dit-il, on va pouvoir ajuster le milin (taux de la taxe foncière). Mais on veut convaincre la population qu'il y a des travaux qui ne peuvent plus attendre. Il faut arriver au 21e siècle! »

M. Beauchemin assure que son conseil saura se montrer raisonnable. « On peut ajuster le milin à la baisse, ça s'est déjà fait », avance-t-il, en se disant bien conscient que ses contribuables allaient devoir encaisser également une hausse de la taxe scolaire puisque les commissions scolaires imposent un taux unique, quels que soient les changements aux rôles d'évaluation des municipalités de leur territoire.

Saint-Denis-de-Brompton connaît un bon boom immobilier depuis quelques années. En trois ans, elle enregistre 126 unités de logement de plus, passant de 1782 à 1908. « On est maintenant l'arrière-cour de Sherbrooke, constate M. Beauchemin. Il y a beaucoup de petites familles qui s'installent ici à cause du bas taux de taxe. »

La valeur moyenne d'une résidence tous secteurs confondus à Saint-Denis-de-Brompton est passée de 286 350 $ à 318 750 $, une hausse de 11,3 pour cent.

Le rôle d'évaluation est revu chaque trois ans par des firmes indépendantes pour refléter les conditions du marché immobilier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer