Les élus de la MRC des Appalaches se serrent les coudes

Le prolongement du réseau gazier dans la MRC... (Archives, La Presse)

Agrandir

Le prolongement du réseau gazier dans la MRC des Appalaches représente un projet stratégique pour la région sur lequel les élus des trois paliers de gouvernement ont bien l'intention de concentrer leurs énergies.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nelson Fecteau
La Tribune

(SHERBROOKE) Le prolongement du réseau gazier dans la MRC des Appalaches représente un projet stratégique pour la région sur lequel les élus des trois paliers de gouvernement ont bien l'intention de concentrer leurs énergies.

Le préfet de la MRC des Appalaches, Paul Vachon, et le président de la Société de développement économique et maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau, coprésidents du comité d'extension du réseau, ont rencontré le député-ministre Laurent Lessard et le député Luc Berthold, pour leur signifier que la diversification du portefeuille énergétique de la MRC passait par le prolongement du réseau d'approvisionnement en gaz naturel.

Le dossier sera déposé officiellement pour l'obtention du financement dans les prochains jours auprès des deux gouvernements. Les deux élus se sont engagés à faire les représentations et les suivis du dossier dans chacun leur palier respectif.

« Je reçois favorablement la demande. À la suite de ma rencontre avec la MRC des Appalaches, j'ai interpelé le ministère des Ressources naturelles et mon collègue de Beauce-Sud à ce sujet. Tout comme le préfet et les représentants de la région, je suis déterminé à réaliser ce projet », affirme Laurent Lessard.

Avantages

« En plus de profiter d'une diminution des coûts d'énergie, une entreprise a avantage à se convertir au gaz naturel puisqu'il contribue grandement à l'effort collectif d'un Québec plus vert et plus propre. C'est donc un avantage marqué dans la réalisation du prolongement du réseau gazier », a-t-il poursuivi.

La première phase du réseau gazier remonte à 2012 alors qu'une aide financière gouvernementale du gouvernement du Canada de 18 millions $ avait permis la réalisation de ce projet de 72 kilomètres au coût de 24 millions $.

Cette fois-ci, le projet de 35 kilomètres nécessitera un investissement de 18,5 millions $ et vise la desserte en gaz naturel des municipalités d'Adstock et de Sainte-Clotilde-de-Beauce, du secteur de l'aéroport de Thetford Mines et de la rue du Lac Noir dans le secteur Black Lake.

Le projet est une priorité du conseil des maires de la MRC des Appalaches et du conseil d'administration de la SDE de la région de Thetford Mines.

Cette seconde phase vise la desserte en gaz naturel des municipalités d'Adstock et de Sainte-Clotilde-de-Beauce, du secteur de l'aéroport de Thetford Mines et de la rue du Lac Noir dans le secteur Black Lake. La Boulangerie St-Méthode, Dundee Technologies durables et RAD Technologies sont les principales entreprises visées et ce sont 1300 emplois dans des entreprises de la région qui sont directement touchées par cette consolidation du réseau.

Curieusement, le prolongement du réseau gazier ne figure pas dans la liste des priorités du député fédéral Luc Berthold pour Mégantic-L'Érable et la profession de foi de M. Lessard survient au lendemain de la déclaration du premier ministre Couillard relativement à la disparition éventuelle du gaz naturel qu'il a qualifié de source d'énergie de transition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer