Le parc éolien de l'Érable s'ouvrira aux touristes

Les touristes pourront visiter le parc éolien de... (Courtoisie)

Agrandir

Les touristes pourront visiter le parc éolien de l'Érable dès ce printemps.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(PLESSISVILLE) À compter du printemps 2016, Tourisme et culture de L'Érable ajoutera la visite du parc éolien à sa gamme de produits touristiques. Cette nouvelle offre a été rendue possible grâce à une entente avec deux propriétaires privés et Enerfin, le propriétaire du parc.

« Quelques visites ont déjà été réalisées au cours des dernières semaines avec des groupes tests. Des guides ont été formés, nous avons commencé la mise en marché et nous accueillerons les premiers groupes au printemps. Pour une raison de sécurité, les visites seront possibles du printemps jusqu'en novembre », explique le conseiller touristique, Simon Houle.

Vendredi, des représentants des attraits et entreprises touristiques de L'Érable, de l'Association touristique régionale et quelques élus ont pris part à une visite. On estime que le produit est maintenant bien en selle.Aux fins du projet-pilote, la visite a commencé à l'Espace Sophia (l'église de Sainte-Sophie-de-Halifax) où une présentation d'une quarantaine de minutes a permis aux visiteurs de comprendre l'énergie éolienne et de saisir l'ampleur du projet éolien de L'Érable. On y apprenait, entre autres, que le parc éolien est un projet de 400 millions $ qui aura impliqué 2000 employés de 2011 à 2013. Il s'agit d'un des parcs les plus performants en Amérique compte tenu des corridors de vent exceptionnel qui le traversent.

Lors de l'excursion, le groupe s'est arrêté devant la sous-station, là où la gestion du parc est effectuée. Puis, les visiteurs se sont rendus par autobus sur les lieux d'une éolienne de 85 mètres, empruntant une route construite dans le cadre du projet et réservée aux employés du parc ou aux visiteurs dans le cadre d'une visite officielle.

« Les gens intéressés par le tourisme éducatif sont de plus en plus nombreux et le parc éolien de L'Érable mérite le détour, le paysage qui se révèle pendant le déplacement à la première éolienne visitée est digne de mention. On saisit bien les efforts réalisés par le promoteur pour maintenir la beauté des paysages, entre autres par rapport au reboisement », a signifié M. Houle.

Pour le conseiller touristique, il s'agit d'un nouvel outil qui entraîne de nouvelles possibilités de forfaitisation pour les attraits touristiques de la région. Dans une perspective d'amélioration de l'offre touristique. Il estime que cette nouveauté rejaillira sur l'industrie touristique de l'ensemble de la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer