Roxanne Rheault à la porte de Pyeongchang

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) La patineuse artistique Roxanne Rheault a démontré de quel bois elle se chauffait ce week-end lors des championnats de section présentés à Sherbrooke. Elle a remporté la première place chez les seniors par une large marge et poursuit sa préparation en vue de son objectif ultime, les Jeux olympiques de 2018, présentés à Pyeongchang en Corée du Sud.

La jeune femme de Sainte-Anne-du-Sault, près de Victoriaville, a été tout simplement parfaite lors de son programme court. Elle devra toutefois mettre les bouchées doubles afin d'améliorer son programme long si elle veut se hisser parmi l'élite internationale.

«La confiance s'est installée et je ne cesse d'améliorer mon pointage pour le programme court. Il ne reste que le long maintenant. J'ai de la difficulté à aligner mes triples sauts. Il faudrait que je sois en mesure d'en faire quatre afin d'avoir des chances de l'emporter aux championnats canadiens», explique-t-elle.

Et si elle veut bien faire sur la scène internationale, elle devra ajouter la combinaison triple-triple à son arsenal. Pour ce faire, elle s'entraîne sur une base quotidienne sur et en dehors de la glace en compagnie de ses entraîneurs du Club de patinage artistique de Varennes.

«Je crois être suffisamment forte physiquement pour réussir, tout est parfait de ce côté. Il ne me reste qu'à développer ma technique et à gagner en constance et en confiance. Je devrai travailler fort afin que mon exécution soit parfaite. C'est là-dessus que ça va se jouer», analyse-t-elle.

Direction Edmonton

Maintenant que les sélections régionales sont chose du passé, Rheault prendra l'avion pour Edmonton en Alberta afin de participer au Défi de l'est et l'ouest du Canada, principale porte d'entrée pour les championnats nationaux qui auront lieu à Halifax en Nouvelle-Écosse, en janvier.

Même si elle a pris le quatrième rang lors des championnats canadiens de l'an dernier, la patineuse de 20 ans devra passer par l'étape des qualifications, celles-ci ne devraient être que formalité étant donné la qualité de son patin actuellement.

Lors des championnats canadiens, sa principale rivale devrait être la Terre-Neuvienne Kaetlyn Osmond. Cette dernière a remporté les grands honneurs en 2013 et 2014, en plus de participer aux Jeux olympiques de Sotchi. «Il me reste beaucoup de travail à faire encore, mais je demeure optimiste. Je patine avec beaucoup de confiance», affirme-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer