Lac-Mégantic: la Coalition repart à zéro

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) La Coalition des citoyens et des organismes engagés pour la sécurité ferroviaire, à Lac-Mégantic, sent l'obligation de repartir en croisade pour sensibiliser de nouveaux acteurs importants de la scène politique locale et à l'échelle du pays, élus à la suite des élections fédérales et des municipales.

Elle a déjà expédié un dossier complet et étoffé concernant la situation particulière de Lac-Mégantic au premier ministre Justin Trudeau.

« Nous allons également envoyer notre dossier percutant au nouveau ministre des Transports, Marc Garneau, et au nouveau ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale. Le nouveau député de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold, de même que le nouveau conseil municipal de Lac-Mégantic, le maire Jean-Guy Cloutier et les six conseillers élus vont également le recevoir », énumère Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition.

Ce dossier de la Coalition insiste sur trois demandes importantes, déjà transmises à la Central Maine and Quebec Railway (CMQR) lors de l'importante rencontre qu'elle a tenue avec le président de cette compagnie, John Giles, en octobre dernier : l'arrêt immédiat du transport du gaz propane et des produits dangereux tant que la voie ferrée actuelle n'est pas complètement réparée et pleinement sécuritaire; le maintien du transport ferroviaire dans le parc industriel de Lac-Mégantic, pour les produits non dangereux tels les matières premières et les produits finis; la construction, d'ici deux ans, d'une voie de contournement d'environ 12 km, pour redonner enfin aux Méganticois et aux résidants en périphérie la sécurité et la quiétude qui leur sont dues et amplement méritées.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer