Blitz de mobilisation pour la persévérance scolaire

Avec un taux de décrochage scolaire de 19... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Avec un taux de décrochage scolaire de 19 % en 2012-2013, l'Estrie affiche son plus bas taux de décrochage depuis que des données sont compilées en cette matière.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il faut tout un village pour élever un enfant, dit un proverbe africain. Dans cette optique, environ 300 personnes des domaines de l'éducation, de la santé et du monde municipal assistent ces jours-ci à des ateliers sur la persévérance scolaire. L'objectif est de mieux les outiller afin de prévenir, à leur façon, le décrochage, et mieux soutenir les jeunes dans leur parcours.

Les ateliers de formation, qui se déroulent sous le thème : « Pour agir efficacement sur les déterminants de la persévérance scolaire et de la réussite éducative... il faut le faire ensemble » sont une initiative de la Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ) et le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (Projet PRÉE).

« Cette année, ce qu'on trouve important, c'est de taper sur le clou, de voir quels sont les déterminants de la persévérance scolaire sur lesquels nous devons taper. Il y a des principes à la base des actions efficaces pour la réussite éducative. On peut aussi poser un regard critique sur les actions qui sont déjà en place, on peut faire en sorte de les bonifier », commente Josiane Bergeron, coordonnatrice du projet PRÉE.

Selon les dernières données disponibles, avec un taux de décrochage scolaire de 19 % en 2012-2013, il s'agit du plus bas taux de décrochage que l'Estrie ait connu depuis qu'elle recueille les données en cette matière. D'autres ateliers de formation sont prévus le 29 octobre et en janvier dans la région.

Les participants, qui proviennent aussi du milieu communautaire, s'attardent à différents déterminants jugés prioritaires, comme la valorisation de l'éducation et l'encadrement parental.

Les déterminants qui influencent la persévérance scolaire sont nombreux : on pense entre autres à certains facteurs personnels (conciliation étude-travail, motivation et engagement) ou encore à des facteurs sociaux. Les causes qui peuvent mener au décrochage sont nombreuses. « Comme c'est multifactoriel, c'est pour ça qu'on a l'ensemble des participants qui sont réunis (...) L'idée, c'est de travailler ensemble de façon concertée. »

Comment peut-on poursuivre les efforts contre le décrochage scolaire dans le contexte des compressions budgétaires? « On est beaucoup dans une optique de prévention et de promotion. On croit que l'ensemble des coupes que tout le monde vit, c'est une raison de plus pour travailler coude à coude afin que plus de jeunes restent à l'école. »

On apprenait, le mois dernier, que le budget du PRÉE est passé de l'ordre de 950 000 $ à 500 000 $ en raison des compressions budgétaires. Certains projets de lutte au décrochage ont dû être abandonnés, tandis que d'autres tournent maintenant au ralenti.

Par ailleurs, une entente spécifique, née d'une collaboration entre une trentaine de partenaires qui ont accepté de verser un financement, a permis d'assurer un budget au projet PRÉE et la mise en oeuvre de différentes mesures. Cette entente vient toutefois à échéance en juin 2016. Certains partenaires qui avaient ratifié l'entente sont aujourd'hui disparus, comme la Conférence régionale des élus (CRÉ).

« L'entente spécifique est un concept qui n'existe plus avec l'abolition des CRE », souligne Mme Bergeron. On peut toutefois penser qu'une nouvelle forme de partenariat financier prendra forme, en fonction des enjeux et des priorités qui seront établis, ajoute-t-elle. « On annonce également (NDLR : au cours des journées de formation) qu'on entame une démarche de bilan des 10 dernières années et une démarche de planification pour 2016-2026. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer