Les écoles de la région fermées le 28 octobre

C'est maintenant officiel : les parents d'élèves des... (Archives La Tribune)

Agrandir

C'est maintenant officiel : les parents d'élèves des commissions scolaires estriennes doivent trouver un plan B pour leur enfant le 28 octobre prochain, jour de débrayage des enseignants et de l'ensemble du front commun en Estrie.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) C'est maintenant officiel : les parents d'élèves des commissions scolaires estriennes doivent trouver un plan B pour leur enfant le 28 octobre prochain, jour de débrayage des enseignants et de l'ensemble du front commun en Estrie.

La région tournera au ralenti, puisque des milliers de travailleurs provenant entre autres du réseau de la santé et de l'éducation seront en grève.

À la suite de l'avis de grève qui leur a été envoyé, les commissions scolaires de la Région-de-Sherbrooke (CSRS), des Sommets (CSS), des Hauts-Cantons (CSHC) et Eastern Townships (CSET) annoncent la levée des cours pour cette journée. Les cours sont donc annulés et les services de garde seront fermés. La CSS et la CSHC précisent aussi que les activités du programme Passe-Partout sont suspendues.

Les activités reprendront le 29.

À ce moment-ci, la CSRS ne pense pas qu'elle va reprendre la première journée de grève. La CSS a toutefois fait savoir que la journée de classe perdue sera reprise le 19 février prochain.

Rappelons que d'autres journées de grève sont aussi sur la table pour les syndiqués du front commun, soit les 12 et 13 novembre ainsi que les 1er, 2 et 3 décembre 2015.

La CSRS annule du même coup le transport scolaire pour cette journée. L'organisation s'occupe du transport scolaire pour quatre écoles privées secondaires de Sherbrooke, soit le Séminaire de Sherbrooke, le Salésien, le Collège Mont Notre-Dame et le Collège du Sacré-Coeur. Comme il l'avait mentionné récemment, le directeur général du Salésien, Raymond Lepage, indique que le plan reste le même : les écoles privées desservies par la CSRS et la CSET seront ouvertes. Les parents concernés devront toutefois s'occuper du transport de leurs enfants.

La CSS souligne également que son centre administratif et le service de la taxe scolaire seront fermés.

Les quelque 200 étudiants de premier cycle de la faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke seront aussi en grève lors des journées de débrayage du front commun.

L'Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AÉCS) tiendra de son côté une assemblée générale le 4 novembre où un vote de grève sera à l'ordre du jour, mais la proposition n'est pas encore connue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer