Mulcair promet une voie de contournement à Lac-Mégantic

Thomas Mulcair... (Photo PC)

Agrandir

Thomas Mulcair

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Lac-Mégantic

À trois jours du vote, Thomas Mulcair croit avoir trouvé le talon d'Achille de son rival libéral.

Le chef du Nouveau parti démocratique (NPD) a donc insisté, encore vendredi matin, sur le lien entre l'ex-coprésident de campagne de Justin Trudeau et la compagnie TransCanada, promoteur de l'oléoduc Énergie Est.

Dan Gagnier a dû démissionner mercredi soir à cause de cette affaire et le chef libéral a assuré, jeudi matin, qu'on ne le reverrait plus dans son entourage.

Dans un point de presse à Lac Mégantic, M. Mulcair a assuré qu'aucune autre campagne, à part celle de Justin Trudeau, n'a dans ses murs quelqu'un qui travaille à la fois à l'élection du parti et pour les intérêts d'une compagnie privée.

Lorsqu'on lui a demandé s'il voulait dire que les libéraux étaient pires que les conservateurs, pour ce qui est de leur sens éthique, le chef du NPD a répondu que les scandales des deux partis «se suivent et se ressemblent».

M. Mulcair est passé à Lac-Mégantic pour rappeler les promesses de son parti pour cette petite communauté éprouvée par la tragédie de l'été 2013. Le NPD promet, entre autres, de construire une voie de contournement pour le chemin de fer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer