Foresta Lumina double son achalandage en 2015

Foresta Lumina a franchi le cap des 100 000... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Foresta Lumina a franchi le cap des 100 000 visiteurs pour sa deuxième saison.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Coaticook) Pour sa deuxième saison, Foresta Lumina a non seulement franchi le cap des 100 000 visiteurs, il a enregistré une hausse d'achalandage de plus de 100%, soit 145 000 visiteurs comparativement à 72 000 l'an dernier. De fait, en 2015, le parcours nocturne s'est animé durant 88 soirs pour un achalandage moyen de près de 1650 visiteurs par rapport à 1200 en 2014.

Malgré un début de saison au ralenti, notamment en raison des sautes d'humeur de Dame Nature, le produit vedette du Parc de la Gorge de Coaticook a connu une finale spectaculaire en atteignant le nombre record de 3057 visiteurs samedi dernier et 3000 visiteurs le lendemain. « Je ne pensais jamais que nous aurions des soirées aussi folles cet automne », déclare la directrice générale Caroline Sage.

Toutefois, ce dont l'équipe du Parc de la Gorge se dit la plus fière, c'est d'avoir tenu sa promesse de revoir et d'améliorer l'organisation logistique, notamment en offrant la billetterie en ligne et en aménageant une aire d'accueil. Par ailleurs, le système de navettes mis en place cette année entre le centre-ville et le Parc de la Gorge a connu un intérêt mitigé jusqu'au dévoilement de la nouvelle signature de la rue Child en août dernier, des grappes de lanternes rouges synchronisées sur une bande sonore inspirée de Foresta Lumina. « À partir de là les gens ont vraiment adopté les navettes et elles seront de retour l'an prochain », promet Mme Sage.

Comme l'an dernier, l'impact Foresta Lumina s'est fait sentir sur toutes les activités du Parc de la gorge, dont la randonnée pédestre qui a connu une hausse de 16 %, alors que le camping a régulièrement affiché complet, incluant le terrain réservé « aux débordements » pour dépanner les campeurs sans réservation. Idem du côté de la piscine d'une capacité maximale de 60 baigneurs, laquelle a quotidiennement été prise d'assaut par plus de 350 personnes. « On donnait des Mr. Freeze pour sortir les baigneurs de l'eau et assurer une certaine rotation! » raconte Caroline Sage.

Quant aux résidents locaux, plusieurs ont exprimé le souhait d'avoir accès à un rabais ou à un passeport saisonnier leur permettant d'accompagner leurs invités de passage à un coût abordable. Souhait qui devrait se concrétiser dès l'an prochain, selon Mme Sage.

Les projets pour 2016

« L'an dernier, c'était flagrant où il nous fallait travailler. Cette année, beaucoup moins, partage Caroline Sage. On a sorti plein d'idées, mais on doit maintenant se faire une tête sur ce qu'on retient pour l'an prochain. » Il faut dire que 2015 visait, d'une part, à éliminer les irritants majeurs et, d'autre part, à bonifier l'expérience par un investissement additionnel de 550 000 $.

« Après seulement deux ans, il nous faut déjà prévoir le remplacement de certains équipements, mais Foresta Lumina n'est pas notre seul produit, rappelle Mme Sage. Nous avons un ensemble d'infrastructures à considérer, notamment avec la hausse d'achalandage sur l'ensemble du Parc de la Gorge. Ç'a explosé partout! Il nous faut donc faire des choix judicieux qui nous permettront de maintenir notre offre à l'avant-garde. Il est certain que Foresta Lumina a changé le visage du parc et nous force à nous questionner, mais cela demeure un beau défi. »

En attendant de connaître les nouveautés de la saison 2016, il semble que le Parc de la Gorge se prépare à offrir une nouvelle attraction hivernale...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer