Donner grâce à de vieux parcomètres

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Préoccupée par les questions touchant l'environnement, la consommation d'énergie et le recyclage, L'Association du marais de la Rivière-aux-Cerises (LAMRAC) a transformé de vieux parcomètres en boîtes servant à recueillir les dons du public.

Préoccupée par les questions touchant l'environnement, la consommation... (La Tribune, Jean-François Gagnon) - image 1.0

Agrandir

La Tribune, Jean-François Gagnon

Les vieux parcomètres employés ont été repeints et arborent désormais des couleurs voyantes. Ils ont été installés dans le stationnement situé en contrebas du Centre d'interprétation du marais.

« Ces parcomètres sont une manière originale, colorée et ludique pour recevoir les dons du public, qui sont essentiels pour notre organisme, indique LAMRAC dans un communiqué publié ces derniers jours. Ils nous permettent de poursuivre notre mission et notre travail en vue d'atteindre nos objectifs. »

LAMRAC précise que le stationnement où on trouve les vieux appareils demeure gratuit. Les personnes choisissant de garer leur voiture à cet endroit sont donc libres d'insérer ou non de l'argent dans les appareils.

Trois organisations du milieu, la Ville de Magog, Hydro-Magog ainsi que l'entreprise Béton Memphré, ont collaboré à la réalisation de ce projet original.

Rappelons que LAMRAC espère reconstruire les sentiers sur pilotis qui sillonnent le marais de la Rivière-aux-Cerises dans un avenir rapproché. Jugés non-sécuritaires ou en mauvais état, quelques portions des sentiers de bois de l'aire protégée sont actuellement fermées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer