Magog laisse tomber le projet de taxibus

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Invoquant des raisons financières, la Ville de Magog a annoncé qu'elle renonce à implanter un nouveau service de taxibus sur son territoire à brève échéance.

Lors de son assemblée de lundi soir, le conseil municipal de Magog a adopté à l'unanimité une résolution confirmant sa décision de ne pas concrétiser le projet de taxibus qui était à l'étude.

«La Ville de Magog n'ira pas de l'avant avec la proposition étant donné les coûts et les risques financiers associés à la mise sur pied d'un service de taxibus. Elle en informera le comité de travail de même que le groupe de citoyens», indique-t-on dans la résolution émanant du conseil municipal.

Récemment, un comité de travail présidé par l'organisme Transport des alentours avait été créé pour analyser la possibilité de créer un tel service. Ce comité a déposé une proposition aux municipalités de Magog, Orford et Eastman le 22 septembre dernier.

La proposition soumise comporte un certain nombre d'hypothèses. Or, aux yeux des élus magogois, ces dernières sont parfois trop optimistes. Il est notamment question d'une subvention de 200 000 $ en provenance du ministère des Transports du Québec, mais cet argent pourrait ne pas être au rendez-vous parce le programme finançant ce genre de projet risque de disparaître définitivement en décembre.

Impact sur les taxes

Le conseil municipal a également été sensible à l'impact éventuel du projet sur le compte de taxes des contribuables magogois. La résolution adoptée souligne ainsi qu'une hausse du compte de taxes était à craindre. Il est question d'une augmentation pouvant atteindre près de 25 $ pour une résidence moyenne.

Plusieurs des quartiers de la municipalité sont déjà desservis par un service de navette surtout conçu pour répondre aux besoins des étudiants postsecondaires de la ville de Magog. Ce service a été reconduit pour une troisième année dernièrement.

Notons en terminant que, ces derniers mois, le Comité citoyen de Memphrémagog pour le transport collectif a exercé beaucoup de pression sur les élus magogois afin qu'ils autorisent la création d'un service de taxibus en collaboration avec des chauffeurs de taxi locaux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer