Danville joint les «Coeurs villageois»

Daniel Lamoureux, président du Comité touristique de la... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Daniel Lamoureux, président du Comité touristique de la région des Sources, Michel Plourde, maire de Danville, Marie-France Bourdages de Tourisme Cantons-de-l'Est et le préfet de la MRC des Sources, Hugues Grimard, participaient au lancement du projet « Cours villageois » à Danville.

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(DANVILLE) La municipalité de Danville vient de joindre les rangs de l'aventure des «Coeurs villageois», un projet de Tourisme Cantons-de-l'Est endossé par 14 municipalités en Estrie en vue de maximiser leur potentiel touristique au plan international. L'objectif est d'outiller ces municipalités pour qu'elles développent harmonieusement leur attractivité tout en conservant leur personnalité et leurs caractéristiques propres.

Depuis plusieurs années, Tourisme Cantons-de-l'Est (TEC) oriente ses interventions de développement autour de la mise en valeur des éléments distinctifs de la région et de la structuration de son offre touristique. Rester authentique, miser sur les valeurs intrinsèques du territoire estrien et s'assurer de l'acceptabilité sociale des nouveaux projets touristiques sont au coeur de la démarche.

Le projet « Coeurs villageois » vise à développer un modèle conceptuel et à le valider avec les municipalités. TEC souhaite miser sur l'attractivité des Coeurs villageois comme déclencheur de voyage et de séjour touristique, le tout dans une approche de tourisme écoresponsable en mettant en lumière les caractéristiques de ce nouvel espace touristique à partir des atouts naturels, culturels et humains des villes et villages de la région.

Les destinations touristiques de Magog et Sherbrooke, entre autres, sont bien connues des Québécois. Il en est différemment pour plusieurs autres villages et municipalités ayant un caractère touristique et un potentiel certain à découvrir et faire valoir, dont Bromont, Eastman, Sutton, Lambton, lesquelles font d'ailleurs partie du projet de découvertes de secrets bien gardés.

Chaque municipalité sera soutenue par un accompagnement professionnel de 30 heures, l'expérimentation permettra aux municipalités de s'approprier le concept, de l'ajuster à leur réalité, de l'intégrer à leur vision stratégique afin de planifier le développement de leur offre en matière de services touristiques.

C'est la démarche qui s'est enclenchée à Danville par une soirée de consultation du milieu, le maire de l'endroit, Michel Plourde, insistant sur l'implication et l'engagement tant des forces vives du milieu que de la population dans ce processus novateur.

« Le fait de développer de façon tangible son village ou sa ville en l'embellissant, en mettant davantage en valeur ses particularités et en dynamisant son secteur social et commercial profitera en premier lieu aux résidants eux-mêmes en augmentant la qualité de vie qui leur est offerte. La redécouverte de son milieu, l'accès élargi à la pratique d'activités physiques et culturelles et l'implication citoyenne sont toutes des manifestations tangibles d'un village ou d'une ville vivante et en santé », a dit Marie-France Bourdages de TCE.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer