Une certification FSC pour la Forêt Hereford

De gauche à droite, le président de Forêt... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

De gauche à droite, le président de Forêt Hereford Richard Belleville et son coordonnateur, Dany Senay, Sylvain Lemay, président de l'Association forestière du sud du Québec, Martin Larrivée, directeur général du Syndicat des Producteurs forestiers du Sud du Québec, et Sylvain Rajotte, directeur général de Aménagement forestier et agricole des Sommets.

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(EAST HEREFORD) En collaboration avec Aménagement forestier et agricole des Sommets (AFAS), Forêt Hereford s'est joint aux 2300 propriétaires forestiers du groupe du Syndicat des producteurs forestiers du Sud du Québec (SPFSQ) détenant la certification forestière FSC (Forest Stewardship Council). Une certification mondialement reconnue, laquelle repose sur 10 critères répondant à des préoccupations et des enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

Avec l'ajout de la superficie forestière détenue par Forêt Hereford, soit 5400 hectares, le certificat de groupe du SPFSQ couvre maintenant 137 038 hectares. « Il nous faut mettre en perspective l'importance de cette démarche, puisque le territoire du sud du Québec, qui correspond à l'Estrie et à la Montérégie, totalise 16 % de l'ensemble de la superficie forestière privée au Québec, alors qu'il représente à lui seul 31 % des territoires forestiers privés certifiés FSC au Québec », a déclaré Martin Larrivée, directeur général du SPFSQ.

De par la certification FSC, Forêt Hereford consolide la mission qu'il s'est donné de réhabiliter ses forêts et augmenter la diversité forestière, et ce, en garantissant aux consommateurs que les produits forestiers qu'ils achètent proviennent d'une forêt aménagée et exploitée de façon durable et responsable. Soulignons que la récolte de matière ligneuse de Forêt Hereford génère un revenu de plus de 800 000 $ pour un volume de 10 000 mètres cubes. Une activité qui contribue au maintien de plus de 15 emplois à temps complet. « Il s'agit d'une décision d'affaires stratégique pour Forêt Hereford, et probablement le seul cas de certification FSC pour une forêt communautaire au Québec », a souligné Richard Belleville, président de Forêt Hereford.

Un an à la fois

« Lorsque les terrains ont été donnés aux gestionnaires actuels, la première chose qu'ils nous ont dit c'est qu'ils voulaient améliorer la qualité des peuplements en place en procédant à des coupes écosystémiques et à une récolte ordonnée, a rappelé Sylvain Rajotte, directeur général d'AFAS. Avec l'aide de la certification FSC, des gestionnaires, du SPFSQ, ainsi que les gens qui travaillent pour Forêt Hereford, nous allons y arriver, mais ça va prendre quelques dizaines d'années. On peut forcer tant qu'on veut, mais une forêt ça vieillit un an à la fois! »

Il convient de rappeler que la certification FSC se rajoute ainsi à la servitude de conservation forestière détenue par Conservation de la nature Canada, ainsi qu'à l'ensemble des législations municipales, provinciales et fédérales. « Plusieurs se demandent si ceux derrière Forêt Hereford sont sains d'esprit et je tiens à les rassurer, tout va bien, a conclu avec humour Dany Senay, coordonnateur de Forêt Hereford. On ne fait que suivre les aspirations et les attentes des donateurs. La certification FSC n'est pas une fin en soi, mais le début de quelque chose qui ouvrira des possibilités à d'autres projets qui pourront être bientôt annoncés. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer