Vitesse sur la rue Principale: Lamontagne veut que le dossier se règle

À moins d'une surprise, le dossier de la vitesse des véhicules sur la rue... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) À moins d'une surprise, le dossier de la vitesse des véhicules sur la rue Principale Ouest sera rapidement traité par la Commission de l'environnement et de l'aménagement du territoire de la Ville de Magog.

Le président de la Commission de l'environnement et de l'aménagement du territoire, le conseiller municipal Yvon Lamontagne, reconnaît être préoccupé par la situation actuelle. Les voitures peuvent rouler à 90 kilomètres à l'heure sur la rue Principale Ouest, entre la sortie 115 de l'autoroute 10 et le chemin Roy. Il s'agit d'une vitesse trop élevée aux yeux de M. Lamontagne.

« Il y a beaucoup de circulation dans ce secteur et plusieurs nouveaux commerces se sont installés sur place récemment, note le conseiller municipal. En plus, on trouve une école sur le chemin Roy. C'est un coin qui se développe. »

Yvon Lamontagne promet que la Commission de l'environnement et de l'aménagement du territoire se penchera sur le dossier à court terme. « On le fera dès notre prochaine réunion à la fin octobre », précise-t-il.

M. Lamontagne ajoute même qu'il souhaite l'adoption d'une résolution par le conseil municipal de Magog. Le ministère des Transports du Québec ne s'oppose pas à l'idée d'abaisser la limite de vitesse sur une portion de la rue Principale Ouest, mais il aimerait être saisi d'une résolution en provenance de la municipalité avant d'approfondir le dossier.

« J'appuie mon collègue Robert Ranger dans ce dossier. Par contre, il faut voir à combien on diminue la vitesse. Robert parle de 50 km/h. C'est une marge importante par rapport à la limite actuelle. »

«Il faut bouger»

Directeur général du Carrefour santé globale, Gilles Bélanger juge qu'il est urgent de réduire la limite de vitesse sur le tronçon de la rue Principale Ouest compris entre les chemins des Pères et Roy.

« C'est dangereux devant le Carrefour santé globale, soutient M. Bélanger. Des automobilistes sont régulièrement obligés de freiner d'urgence à cause de personnes qui tournent. Et il y a des vélos qui circulent sur cette partie de rue. Il faut bouger avant qu'un accident survienne. »

L'homme d'affaires croit que les véhicules ne devraient pas rouler à plus de 50 km/h sur la Principale Ouest face au Carrefour santé globale, un tout nouveau centre commercial. « Après la voie ferrée, cette limite serait acceptable. Mais je ne m'attends pas à ce que les autorités soient prêtes à aller sous les 70 km/h », admet-il.

Gilles Bélanger propose également l'ajout de feux de circulation à l'angle des rues Principale Ouest et Matt. Il confie avoir déjà évoqué ce scénario en discutant avec des représentants de la Ville.

jean-francois.gagnon@latribune.qc.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer