Il faut protéger l'eau du lac Memphrémagog, soutient Denis Paradis

Stéphane Dion et Denis Paradis, candidats libéraux respectifs... (Photo La Tribune, Charles Beaudoin)

Agrandir

Stéphane Dion et Denis Paradis, candidats libéraux respectifs dans Saint-Laurent-Cartierville et Brome-Missisquoi.

Photo La Tribune, Charles Beaudoin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Alors que le débat entourant le port du niqab bat son plein à l'échelle nationale, Denis Paradis a réitéré ses préoccupations pour l'environnement samedi matin.

Appuyé par l'ancien ministre de l'Environnement du Canada et ancien chef libéral Stéphane Dion, le candidat libéral dans Brome-Missisquoi a rappelé qu'il était essentiel de trouver une solution avec le Vermont pour éviter que l'état américain ne double la superficie de son site d'enfouissement de Coventry, qui se trouve à proximité de la rivière Black, un important affluent du lac Memphrémagog.

« L'eau du lac Memphrémagog, c'est l'eau que les Magogois et les Sherbrookois boivent. Il faut à tout prix s'assurer qu'elle ne soit pas contaminée », a spécifié M. Paradis, qui effectuait une tournée de son comté avec le député sortant de Saint-Laurent-Cartierville Stéphane Dion.

Plus de détails dans La Tribune lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer