Église 21 s'installe au centre-ville de Magog

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Il n'est pas fréquent de voir de nouvelles églises chrétiennes ouvrir leurs portes au Québec par les temps qui courent. Voilà pourquoi le projet d'Église 21 à Magog est si surprenant.

Église 21 se réclame de la doctrine chrétienne. Par contre, ce groupe n'est relié à aucune église déjà existante. Ses adeptes se réunissent tous les dimanches au Théâtre Granada, à Sherbrooke, depuis environ cinq ans et une nouvelle étape sera bientôt franchie avec l'ouverture du premier vrai lieu de culte du groupe à Magog.

Les dirigeants d'Église 21 ont acquis un ancien bar situé au centre-ville de Magog pour créer leur église. Les travaux sont toujours en cours, mais ils tirent à leur fin.

Si on tient compte de l'achat du bâtiment, le projet du jeune groupe religieux aura coûté plus d'un million $ une fois les travaux complétés. Une part importante du financement, plus de 250 000 $ en fait, a été dénichée auprès de donateurs provenant d'un peu partout à travers l'Amérique du Nord.

De facture moderne, le futur temple pourra recevoir environ 400 personnes. Les gens seront assis sur des chaises installées autour de petites tables carrées. «C'est une salle de style cabaret», note le pasteur autoproclamé Marc Pilon.

Les jeunes couples avec enfants sont accueillis à bras ouverts par Église 21. À preuve, un espace a été aménagé pour les enfants dans l'édifice acquis par le groupe à Magog. Des personnes «de confiance» s'occuperont des 12 ans et moins durant les messes.

Pendant les messes de l'Église 21, les fidèles ont droit à des vidéos, à des musiques rock et folk interprétées par un groupe live ainsi qu'aux enseignements de quelques pasteurs.

Les messes inaugurales seront offertes le 27 septembre. La première est prévue à 9 h 30 et la seconde à 11 h 30. Par la suite, les fidèles se réuniront à Magog tous les dimanches à 10 h 30.

Du lundi au samedi, la salle accueillant les fidèles recevra des groupes divers. «On va louer la salle le reste du temps. On sent déjà de l'intérêt pour l'endroit dans la communauté», révèle Marc Pilon.

Notons qu'il existe désormais un groupe nommé Church 21 dans la région de Montréal. Celui-ci est partenaire d'Église 21, mais il n'est pas question pour l'instant de regrouper officiellement les deux entités.

«Selon la Bible, l'autonomie des église est importante», note M. Pilon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer