Une Flambée sans ses couleurs

Le décor ne ressemblait en rien à celui d'une carte postale automnale typique... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(ORFORD) Le décor ne ressemblait en rien à celui d'une carte postale automnale typique de la région au cours du premier week-end de la Flambée des couleurs Magog-Orford.

Plutôt que de voir le jaune et l'orange émerger de la montagne, les grimpeurs et marcheurs ont dû se contenter du même paysage auquel ils sont habitués.

« On dirait qu'on est un mois en retard sur tout depuis le début de l'été », confiait l'un des employés de la station qui, comme plusieurs autres, constatait que l'automne retardait son entrée majestueuse cette année.

Ce retard, dû aux températures estivales qui se sont poursuivies jusqu'à ce week-end, a eu pour effet de réduire le nombre de visiteurs au mont Orford, une situation normale dans les circonstances, souligne l'une d'entre elles.

« Avec la fête des Vendanges de Magog la semaine dernière en plus, je pense que les gens ont choisi de prendre ce week-end-là plus tranquille », croit-elle.

Tradition familiale

Certains marcheurs rencontrés sont des habitués de l'événement et se rendent au mont Orford à plusieurs reprises l'automne.

« C'est la première journée un peu plus fraîche où l'on se sent comme en automne. C'est le meilleur moment pour monter jusqu'au sommet, indique Gilles Beaupré. C'est plus beau quand il y a de la couleur, mais on va revenir de toute façon. »

Ce week-end d'ouverture de la Flambée des couleurs n'est effectivement jamais le plus achalandé ni le plus impressionnant. Les trois prochains risquent, eux, d'attirer plus de visiteurs et des activités spéciales ont été prévues en conséquence.

La remontée hybride permet de se rendre au sommet de 10 h à 16 h 30 où, entre autres, cinq belvédères d'observations permettent d'admirer les paysages.

L'événement clôturera le week-end de l'Action de grâce, soit le lundi 12 octobre. Heureusement pour les amants des couleurs, la température devrait retrouver graduellement ses normales saisonnières au cours des prochaines semaines, ce qui pourrait accélérer la flambée tant attendue.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer