Un IPC propre aux aînés, promet Bibeau

Marie-Claude Bibeau, candidate libérale dans Compton-Stanstead.... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Marie-Claude Bibeau, candidate libérale dans Compton-Stanstead.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La candidate dans Compton-Stanstead Marie-Claude Bibeau s'est tournée vers un terreau traditionnellement fertile aux libéraux pour s'adresser aux électeurs vendredi, le thème de la sécurité économique chez les aînés.

Mme Bibeau a annoncé au Manoir St-Francis l'intention de son parti de créer un indice des prix à la consommation (IPC) spécifique aux aînés qui tiendrait compte des différences entre le panier d'épicerie des aînés et celui d'une famille moyenne.

«Statistique Canada a déjà commencé à travailler là-dessus et ils sont arrivés au constat que le coût du panier d'épicerie des aînés est plus élevé que celui d'une famille moyenne», indique M. Bibeau.

Ce nouvel outil influencerait les prestations remises aux aînés par les programmes de Sécurité à la vieillesse et de Supplément de revenu garanti qui seraient annexés à l'indice. Celui-ci serait pancanadien, ce qui suppose que les différences économiques entre les provinces ne seraient pas évaluées dans le calcul. Du moins, ce n'est pas dans les plans, indique la candidate membre de l'équipe économique libérale.

«On va laisser les experts de Statistique Canada faire l'exercice. Je ne peux pas m'avancer pour les mesures provinciales, mais on essaie de travailler avec des indicateurs qui sont pancanadiens.»

Des mesures pour la retraite

Parmi les différentes annonces de Mme Bibeau et du PLC en matière de soutien aux retraités, notons l'intention des libéraux d'abolir une mesure conservatrice qui faisait passer l'âge d'admissibilité à la Sécurité vieillesse de 65 à 67 ans. Le PLC estime ainsi remettre dans les poches des personnes touchées par cette mesure en moyenne 13 000 $.

Mme Bibeau s'engage également à hausser de 10 % le Supplément de revenu garanti pour les aînés à faible revenu vivant seuls, un investissement qui représente 840 millions de dollars d'ici 2019 et qui touchera près de 1,25 million d'aînés. Le maintien du fractionnement du revenu de retraite pour les aînés est également prévu.

Questionnée sur son allégeance

Un citoyen venu assisté aux annonces de Mme Bibeau a remis en question les couleurs de la candidate libérale lorsqu'il l'a questionné sur l'allégeance politique de son conjoint, le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny, un péquiste reconnu.

«Comment pouvez-vous nous garantir qu'il n'influencera pas votre allégeance?» a lancé l'homme. Mme Bibeau a répliqué en indiquant qu'elle ne sollicitait pas des votes pour son conjoint, mais pour elle, une candidate libérale.

«Habituellement, les gens me le mentionnent plus à la blague. C'est la première fois que c'était aussi senti», a-t-elle confié après coup.

afaille@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer