Les Soldates de la Paix en marche

À l'avant, Josiane Arès, du Camp Val-Estrie, et... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

À l'avant, Josiane Arès, du Camp Val-Estrie, et Claude Desjardins, artiste-sculpteure et porte-parole. À l'arrière de g. à d., Guillaume Brien, président du Camp Val-Estrie, la conteuse Christine Pageault, Martine David, de Croquarium, Sr Germaine Hamel des Servantes du Saint-Coeur de Marie, Ariane Brouillette, de l'école des Enfants-de-la-Terre, Élyse Audet, coordonnatrice, Normand Lapointe, du Collège François-Delaplace, et Nathalie Dupuis, mairesse de Waterville.

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(WATERVILLE) Waterville se prépare à accueillir sa toute première édition de la Journée internationale de la paix qui aura lieu les 20 et 21 septembre, un événement rassembleur organisé par le Camp Val-Estrie afin «valoriser la différence et semer la paix en chacun de nous.»

«L'inclusion et la coopération étant des valeurs que nous prônons auprès des enfants, il nous apparaît tout naturel d'organiser de telles célébrations», partage Josianne Arès, directrice générale du Camp Val-Estrie. Des célébrations qui s'articuleront sur quatre C, à savoir la cocréation symbolisée par la fabrication de vire-vent, la coopération plutôt que la compétition, notamment dans les jeux, le courage d'être soi-même, ainsi que la conscience de soi, des autres et de son environnement. Un événement qui s'inscrit dans le grand virage entrepris par l'organisme afin de s'ouvrir davantage sur sa communauté et être plus accessible.

Plusieurs activités intergénérationnelles seront offertes le dimanche 20 septembre entre 9 h et 16 h sur le site du Camp Val-Estrie, incluant l'exposition de l'oeuvre collective internationale Les Soldates de la Paix formée de 2500 statuettes d'argile, un concept de l'artiste-sculpteure, entrepreneure sociale et porte-parole de l'événement Claude Desjardins, récipiendaire de la Médaille de la Paix du YMCA Canada2007. «Il me fait plaisir de m'associer au Camp Val-Estrie afin de contribuer à semer et cultiver la paix en soi pour récolter la paix sur terre. Une personne à la fois, nous pouvons changer le monde. C'est à chacun de nous de s'engager à faire le chemin. Devenons une Soldate de la Paix afin d'aider l'humanité à continuer sa route.»

Une grande Marche pour la Paix se tiendra le lundi 21 septembre à laquelle participeront les élèves et professeurs des trois écoles de Waterville. Près de 500 enfants sont attendus. Les citoyens de toute la région sont cordialement invités à y prendre part. La marche se mettra en branle autour de 9 h au château d'eau sur la rue Dominion en direction du Camp Val-Estrie.

Bâtir un monde meilleur

«L'actualité internationale nous rappelle quotidiennement l'importance et la pertinence de poursuivre sans relâche la sensibilisation vers des valeurs d'ouverture et d'accueil, a déclaré la mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis. Je crois personnellement au pouvoir des petits gestes et je souhaite que ce petit geste porté à Waterville dans le cadre de la Journée internationale de la Paix contribue à bâtir un monde meilleur.»

Les détails de la programmation sont disponibles sur le site de Camp Val-Estrie à www.camp-val-estrie.com. À noter que certaines activités requièrent une inscription avant la tenue de l'événement.

mcarbonneau@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer