Pressions syndicales: annulation des portes ouvertes à la CS des Chênes

L'insatisfaction des enseignants drummondvillois en lien avec la lenteur des... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) L'insatisfaction des enseignants drummondvillois en lien avec la lenteur des négociations d'un nouveau contrat de travail commence à se faire sentir concrètement, alors que la Commission scolaire des Chênes (CSDC) s'est vue dans l'obligation d'annuler ses traditionnelles journées « portes ouvertes » dans ses écoles secondaires, qui devaient avoir lieu les 3 et 4 octobre.

On aura compris que cette activité majeure, qui attire annuellement près de 5000 parents et élèves, est victime des moyens de pression déployés par le syndicat qui représente le personnel enseignant, dans le cadre des négociations entourant le renouvellement de sa convention de travail.

« Le Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville ayant recommandé à ses membres de boycotter les journées portes ouvertes, il devenait illusoire de croire au bon déroulement de celles-ci, puisque le rôle du personnel de nos établissements auprès des visiteurs est essentiel au succès de cette opération. Nous déplorons qu'il en soit ainsi, d'autant plus que, pour les parents dont les enfants passeront au secondaire l'an prochain, c'est l'occasion idéale de connaître les parcours et services offerts dans les écoles, en plus d'être rassuré en vue de cette étape importante dans la vie de l'élève », affirme la directrice générale de la CSDC, Christiane Desbiens.

Le président de la Commission scolaire, Jean-François Houle, comprend que la décision d'annuler les journées portes ouvertes survient dans un contexte particulier. Il est d'avis que le ton et l'attitude manifestés par les parties patronale et syndicale demeurent, à ce jour, empreints de respect.

« Nous vivons, très malheureusement, les dommages collatéraux des négociations nationales. Cela dit, nous ne pouvons nier que les succès antérieurs des journées portes ouvertes sont directement liés à l'implication de notre personnel », précise-t-il.

Au cours des prochaines semaines, la CSDC verra à mettre en place des mesures alternatives aux journées portes ouvertes afin de permettre aux parents d'avoir accès à toutes les informations utiles concernant les parcours et services offerts dans les écoles secondaires. Il sera notamment possible, très prochainement, de se rendre sur le site Internet de la Commission scolaire pour consulter l'offre des quatre établissements et pour en savoir plus sur le processus de sélection des élèves dans les programmes particuliers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer