Harper et Raitt invités à venir marcher sur les rails de la CMQ

Stephen Harper... (PC)

Agrandir

Stephen Harper

PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) La Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire, à Lac-Mégantic, veut profiter de la campagne électorale fédérale pour mettre de la pression sur les candidats députés et les chefs de partis politiques.

« Nous sommes à mi-parcours de la campagne et peu en parlent. Et quand ils le font, ça semble être une sécurité ferroviaire pour tout le Canada... On aimerait que M. Harper, entre autres, et sa ministre Lisa Raitt aient le courage de venir marcher avec nous sur les rails de la Central Maine & Quebec (CMQ) Railway et nous disent si ces rails sont sécuritaires. S'ils nous répondent que oui, nous ne serons pas obligés de les croire! » a déclaré Richard Poirier, du Comité Sécu-Rail, en conférence de presse hier matin.

La pétition lancée il y a à peine une semaine a déjà amassé près de 3000 signatures. Elle sera déposée au conseil municipal de Lac-Mégantic le 21 septembre prochain, de même qu'auprès d'autres instances gouvernementales. Cette pétition exige l'arrêt du transport des matières dangereuses tant et aussi longtemps que la réparation complète de la voie ferrée traversant Lac-Mégantic et sa périphérie ne sera pas finalisée.

La coalition en a profité pour annoncer qu'une grande marche sera organisée, le 11 octobre prochain. Plusieurs organismes nationaux pour la sécurité ferroviaire devraient y être présents.

« Nous demandons à tous ceux qui ont appuyé Lac-Mégantic, à la suite de la tragédie du 6 juillet 2013, par des dons et des messages de sympathie, de se joindre à nous pour cette marche. Il faut être de 3000 à 4000 personnes, pour que les choses bougent, sinon nous aurons manqué une belle occasion, on va passer à côté de la campagne électorale. Toute la population de Lac-Mégantic et de la MRC du Granit doit aussi y être. C'est le temps de se tenir debout. Ce sont les taxes de tous les citoyens qui vont payer les dégâts, à tous les niveaux, local, régional et national, à cause de l'inefficacité de Transports Canada. La présence de tous est aussi importante que tout l'argent reçu », continue M. Poirier.

La coalition croit que la population de Lac-Mégantic et des alentours devrait connaître enfin la paix et la quiétude, mais que cela ne sera vraiment possible qu'après la réparation complète de la voie ferrée actuelle et la construction de la voie de contournement le plus rapidement possible.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer