Symposium des arts de Danville: la meilleure édition de tous les temps

Le président d'honneur, le peintre Michel Raymond, le...

Agrandir

Le président d'honneur, le peintre Michel Raymond, le président du symposium, Mario Morand et le président d'honneur de la prochaine édition, Jean-Pierre Neveu, ont commenté le succès du Symposium des arts tenu durant la fin de semaine de la fête du Travail.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(DANVILLE) Chaleur et couleurs ensoleillées ont marqué la 17e édition du Symposium des arts de Danville, qui s'est terminée lundi après quatre jours d'activités. Une foule évaluée à plus de 17 000 personnes a arpenté les différentes galeries, habitées par l'âme et le talent de 45 artistes professionnels venus de tous les coins du Québec, et rehaussées par la musique de plusieurs musiciens invités.

« Ce fut une édition extraordinaire, la meilleure depuis l'origine de l'événement. Nous avons dépassé nos objectifs de vente de billets pour la toile de notre président d'honneur et la vente des différents produits pour notre autofinancement. Les ventes des oeuvres par les artistes ne sont pas en reste, avec une valeur provisoire de 46 000 $. Déjà nous pouvons annoncer le retour de l'événement en 2016, avec une 18e édition », a assuré le président du symposium, Mario Morand.

Outre le soleil radieux et la qualité des artistes ayant participé à cette fête populaire, le soutien de plus d'une centaine de bénévoles a permis à l'organisation de stabiliser sa situation financière et d'effacer, grâce aux succès combinés de 2014 et de 2105, les déficits antérieurs accumulés. Le symposium est reconnu parmi les quatre plus importants du Québec en terme de qualité et reçoit chaque année l'appréciation unanime des artistes participants.

Le président d'honneur, le peintre Michel Raymond, a manifesté sa grande satisfaction. « Mon rôle m'a permis de rencontrer tous les artistes, de mieux les connaître, de savourer pleinement les discussions avec les artistes et le public. Ce symposium a une histoire, celle de gens qui ont marqué cet événement et du public qui revient d'année en année. Il a une âme parce que le village et ses villageois s'approprient cet événement de haut niveau. »

Le public a choisi son Coup de coeur Josée Perreault en l'artiste Marie-Josée Tellier. Le Prix Jean-Paul-Lapointe, remis annuellement par ses pairs à l'artiste ayant démontré des qualités exceptionnelles de rassembleur, a été décerné à Raymond Quenneville, un peintre figuratif de Boischatel. La toile du président a été gagnée par Danielle Therrien, de Danville.

Enfin, l'organisation a désigné l'artiste-peintre Jean-Pierre Neveu, de Saint-Basile-le-Grand, comme président d'honneur de la prochaine édition. Le peintre est reconnu pour ses scènes forestières oniriques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer