Hydro a choisi le tracé de sa future ligne à 320 kV

On connaît maintenant le trajet de la future ligne électrique qui doit relier... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) On connaît maintenant le trajet de la future ligne électrique qui doit relier le poste des Cantons, situé à Val-Joli près de Windsor en Estrie, au poste de Franklin, dans le sud du New Hampshire.

La future ligne de transport à courant continu à 320kV se juxtaposera à l'emprise de la ligne existante de 450kV avant s'en détacher au sud pour traverser le mont Hereford et joindre le New Hampshire.

Rappelons que la société d'État a remis sur les rails son projet visant l'implantation d'une nouvelle ligne de transport à courant continu reliant le Québec à l'État du New Hampshire sur une longueur approximative de 75 kilomètres.

Cette nouvelle ligne vise à accroître la capacité d'échange entre les deux partenaires, à savoir Hydro-Québec TransÉnergie et Northern Pass Transmission (NPT).

À la lumière des résultats des études ainsi que des commentaires de représentants du milieu et de la population, Hydro-Québec a opté pour le tracé contournant le mont Hereford sur le versant ouest. Entre le poste des Cantons et la municipalité de Saint-Malo, soit sur 80 % de son parcours, la ligne projetée longera la ligne à 450 kV du côté est, annonce Hydro-Québec.

«Dans la partie sud, Hydro-Québec a étudié quatre variantes qui tiennent compte des critères techniques et environnementaux ainsi que des suggestions et préoccupations du milieu. Pour rejoindre le point de traversée de la frontière, l'entreprise a privilégié le côté ouest de la montagne surtout parce qu'il permet une meilleure intégration de la ligne au paysage. En choisissant ce tracé, Hydro-Québec vise à contourner le mont Hereford et à éviter d'entraver la pratique des activités de plein air, plus répandues du côté est», note-t-on.

«De plus, l'entreprise travaille actuellement à l'optimisation du tracé retenu en fonction des commentaires des résidents et des gestionnaires du territoire.»

Nouveaux pylônes

Hydro-Québec a choisi pour ce projet, la juxtaposition des pylônes lorsque les deux lignes sont parallèles, particulièrement en milieu ouvert. Étant donné qu'il s'agit de la première ligne à 320 kV à courant continu construite par Hydro-Québec, de nouveaux pylônes en acier seront utilisés.

Ces pylônes seront de configuration similaire et de moindre dimension que ceux de la ligne à 450 kV existante. De plus, dans la mesure du possible, ils seront installés à proximité des pylônes existants.

Hydro-Québec reprend là où elle avait laissé en 2011. Le projet avait suscité un tollé de l'autre côté de la frontière.

- Avec Maryse Carbonneau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer