Des candidatures «de qualité» pour succéder à Colette Roy Laroche

Jean-Claude Boutin... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

Jean-Claude Boutin

La Tribune, Ronald Martel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) Le citoyen qui exhortait les Méganticois à se présenter aux élections municipales du 1er novembre prochain, Jean-Claude Boutin, se dit satisfait du coup d'envoi que son intervention a produit, par le nombre et la qualité des candidats qui se sont proposés.

« L'annonce faite par la mairesse Colette Roy Laroche, qui a décidé de laisser la place à la mairie, a donné plus de liberté aux candidats de se lancer dans la mêlée. Il nous faut maintenant aller chercher les meilleurs candidats pour administrer la ville », indique-t-il.

« Des candidatures de qualité seront annoncées cette semaine et les semaines suivantes, si les gens que nous avons contactés acceptent. Pour ce qui est de la mairie, actuellement, c'est Jean-Guy Cloutier qui est notre candidat. Il ne semble pas s'annoncer d'autres personnes pour l'instant. Mais la période de mise en candidatures débute le 18 septembre et se termine le 2 octobre. Il reste encore amplement de temps! Il peut se passer beaucoup de choses... »

La Tribune a appris que Jean Cloutier, qui réfléchissait sur son avenir possible à la mairie, se rangera derrière le candidat Jean-Guy Cloutier, et se présentera comme conseiller dans le district d'Agnès, occupé actuellement par Richard Michaud.

« J'ai eu de bons échanges avec le candidat à la mairie et nos visions se ressemblent. Nous devrons adopter une orientation complètement différente de celle du conseil municipal sortant, nous occuper davantage des citoyens, garder les taxes à un niveau abordable, afin que des personnes puissent avoir le goût de venir s'installer à Lac-Mégantic, ce qui est difficile actuellement à cause de la dette élevée », a admis Jean Cloutier.

Liste électorale

Jean-Claude Bouin attire par ailleurs l'attention sur le fait que le nom des électeurs doit apparaître sur la liste électorale pour qu'ils aient droit de vote lors de ce scrutin. Le vote par anticipation s'effectuera le dimanche précédent, soit le 25 octobre 2015.

« Les propriétaires de terrains, de commerces, même s'ils ne sont pas résidants de Lac-Mégantic, ont reçu ou recevront des formulaires, qu'il est important et facile de remplir, car ils ont eux aussi le droit de vote, comme les coassociés d'entreprises, copropriétaires de commerces de Lac-Mégantic. Il faut le faire le plus rapidement possible, pour être inscrits sur la liste électorale. La liste préliminaire va sortir le 18 septembre, avant le bureau de révision », explique Jean-Claude Boutin.

Lui est-il venu l'idée de fonder un parti politique municipal, comme à Sherbrooke et à Montréal? « Dans une petite ville comme Lac-Mégantic, un parti politique ne serait probablement pas avantageux, car les candidats devraient suivre la ligne de parti. C'est important de pouvoir faire un débat. Les conseillers doivent avoir l'entière liberté de donner leurs idées. Six opinions de conseillers justes et sincères seront aptes à faire avancer davantage les dossiers. »

Cinq des six conseillers actuels ne se présenteront pas au prochain scrutin, soit Richard Michaud, Daniel Gendron, Johanne Vachon, Roger Garant et Jean-Guy Bouffard. Seul le conseiller André Desjardins briguera les suffrages à nouveau au poste de conseiller.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer