Succession de Colette Roy Laroche : plusieurs noms circulent déjà

Colette Roy Laroche... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Colette Roy Laroche

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) La décision de la mairesse Colette Roy Laroche de quitter la mairie de Lac-Mégantic a eu l'effet de débloquer la machine à rumeurs, qui se faisait silencieuse à la veille de la campagne électorale municipale partielle pour élire un conseil pour un mandat de deux ans en novembre prochain.

Pressenti depuis longtemps comme un candidat potentiel, l'ex-directeur général de la défunte Commission scolaire de Lac-Mégantic, Jean Cloutier, croit que Colette Roy Laroche a pris la bonne décision de penser un peu à elle-même pour profiter d'une retraite en assez bonne santé.

«Tout ce qu'elle a vécu ces deux dernières années, avec un mandat prolongé de deux ans, ce fut assez exigeant sur le plan humain. Elle va pouvoir se reposer l'esprit tranquille avec le sentiment du devoir accompli», a admis M. Cloutier.

«Pour ma part, j'attends de voir ce que va faire Jean-Guy Cloutier, que j'ai rencontré dernièrement. Je pousse pour qu'il se présente, car je crois que pour un mandat de deux ans, nous devons compter sur quelqu'un d'expérience.»

Jean-Guy Cloutier a été maire de Lac-Mégantic de 1985 à 1989. Il a aussi dirigé Construction Cloutier, une firme dont le rayonnement a dépassé les limites de la région de Mégantic. Il n'y a aucun lien de parenté entre les deux hommes.

«Comme on ne connaît pas la vraie situation de la Ville, quelqu'un d'expérience devrait mieux s'en tirer... C'est aussi un bon libéral qui a des contacts. Il a été un entrepreneur qui connaît les ficelles et qui ne laissera rien passer dans les contrats de construction du centre-ville sinistré. J'imagine que sa candidature va dépendre de ce qui va se passer dans les prochains jours. Je lui ai dit que je le supporterais. Du monde essaie de le motiver à se présenter. Il va se brasser bien des affaires dans les semaines qui viennent», confie Jean Cloutier, qui a avoué qu'il se présenterait probablement si Jean-Guy Cloutier ne faisait pas le saut. Il n'a pas écarté non plus la possibilité de briguer les suffrages comme conseiller.

«Il y a également des rumeurs qu'un jeune avec un bagage politique se présenterait, d'après ce que j'ai pu savoir. Il s'agit d'Alex Poulin, qui a été l'adjoint de Mario Dumont. C'est une personne intéressante que j'appuierais aussi.»

Jean-Guy Cloutier n'a pas retourné les messages de La Tribune vendredi.

Quant à Alex Poulin, il s'avoue encore hésitant. «Beaucoup de monde voudrait que je me présente. Mais je ne suis pas encore dans ce processus-là pour l'instant. J'y pense, car c'est ma passion, la politique, peu importe le palier. Ça va prendre des gens de qualité pour se présenter à cette élection municipale de Lac-Mégantic. Mais actuellement, je ne suis que spectateur», dit-il.

Le nom de Mario Morin, un représentant en assurances bien connu pour ses nombreuses implications dans la communauté méganticoise, fait également partie des rumeurs sérieuses. Lui non plus n'a pas retourné l'appel de La Tribune.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer