Une expérience améliorée pour les visiteurs à la Fête des vendanges

Le président de la Fête des vendanges, Jean-Paul... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Le président de la Fête des vendanges, Jean-Paul Scieur, ainsi que la porte-parole de l'événement, Jessica Harnois, portent ici un toast à la 22e édition du rendez-vous magogois.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) «L'optimisation de l'expérience vécue par les festivaliers» est le principal objectif que poursuivent les organisateurs de la Fête des vendanges Magog-Orford alors qu'ils finalisent la préparation de la 22e édition de l'événement, prévue du 5 au 13 septembre prochain à Magog.

L'an dernier, la Fête des vendanges a accueilli 84 000 personnes à la pointe Merry. Les organisateurs auraient pu souhaiter battre cette marque - qui constitue un record - cette année, mais il n'en est rien.

«On a eu une augmentation de 18 000 visiteurs en deux ans à la Fête des vendanges, rappelle le directeur général de l'événement, Jérémy Parent. Cette année, on aimerait simplement avoir le même nombre de visiteurs que l'an dernier. Et on ne serait pas déçu même si on vivait une légère baisse de clientèle.»

Afin d'accroître le confort des visiteurs, les organisateurs ont décidé d'utiliser de plus larges ventilateurs pour réduire la température sous le chapiteau principal, qui possède une superficie d'environ 3000 mètres carrés.

Grâce à l'entreprise Parkbridge, une navette se promènera entre le Camping Domaine Parc Estrie et la pointe Merry durant la prochaine édition. Ce projet pilote débouchera éventuellement sur la création d'un service de navette bonifié pour desservir les hôtels du secteur de Magog lors de l'événement.

Par ailleurs, la Fête des vendanges souhaite continuer à améliorer ses performances au plan environnemental. Elle travaille pour cela en collaboration avec le Conseil québécois des événements écoresponsables.

Pour arriver à obtenir de meilleures performances environnementales, les organisateurs de l'événement espère des efforts accrus des festivaliers, qui seront notamment appelés à trier leurs déchets au moment de les jeter dans les bacs.

Difficile de savoir ce que la météo réserve aux organisateurs de l'événement cette année. Mais Jérémy Parent admet que les sautes d'humeur de Dame Nature ont compliqué la vie de plusieurs festivals cet été. Cela dit, il rappelle que la Fête des vendanges a réussi à attirer une foule très dense, l'an dernier, en dépit d'une pluie abondante à l'extérieur.

En terminant, mentionnons que le propriétaire du Vignoble le Cep d'argent et président de la Fête des vendanges, Jean-Paul Scieur, s'attend à ce que la récolte de son vignoble soit bonne cet automne. Il espère néanmoins une température plus sèche, au cours des prochaines semaines, pour avoir des raisins de belle qualité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer