Mort de l'ancien journaliste Normand Girard, originaire de Thetford

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

(Québec) L'ancien journaliste Normand Girard, qui s'est surtout fait connaître comme courriériste parlementaire à Québec pendant une trentaine d'années, est mort mardi dernier à l'âge de 82 ans.

M. Girard, qui vivait dans l'arrondissement Beauport, à Québec, a succombé à un cancer du poumon à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus. Il laisse notamment dans le deuil son épouse, deux filles et un fils.

Ses proches recevront les condoléances ce vendredi matin dans un salon funéraire de Beauport. Une cérémonie d'au revoir suivra en la chapelle du salon funéraire et la dépouille de M.Girard sera ensuite portée en terre au cimetière de la Nativité de Notre-Dame.

La longue carrière journalistique de Normand Girard a débuté à Roberval, sa ville natale, avant de se poursuivre à Thetford Mines. Il a ensuite travaillé aux quotidiens Le Soleil et La Presse.

En 1972, il est devenu courriériste parlementaire à la tribune de la presse à l'Assemblée nationale du Québec pour Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec. Il a occupé ce poste jusqu'à sa retraite, en 2001, à l'âge de 69 ans.

Dans un communiqué, le premier ministre Philippe Couillard a écrit que le Québec avait perdu un monument du journalisme politique. M.Girard a été pour lui un journaliste respecté et un chroniqueur éclairé, reconnu par tous pour la qualité de son travail, son dynamisme et son esprit d'initiative.

En 2005, Normand Girard avait reçu le grade de chevalier de l'Ordre de la Pléiade.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer