Olivier Nolin prêt à prendre la relève de Bellavance dans Richmond-Arthabaska

Olivier Nolin... (Photo fournie)

Agrandir

Olivier Nolin

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) S'il ne s'attend pas à recevoir l'appui de son prédécesseur, André Bellavance, Olivier Nolin espère que les électeurs de Richmond-Arthabaska continueront de voter massivement pour le Bloc québécois aux élections d'octobre.

Contre vents et marées, en avril dernier, alors que la popularité du parti était à son plus bas, le Victoriavillois d'origine, qui habite maintenant la région de Québec, avait clamé haut et fort son intérêt. Depuis ce temps, Gilles Duceppe est revenu à la barre du Bloc, provoquant une importante vague d'optimisme.

D'aussi loin qu'il se souvienne, le biologiste de formation, qui est à compléter une formation en droit, a toujours été un souverainiste convaincu. Au cours des dernières années, il a milité au sein du Parti québécois dans la circonscription de Jean-Lesage. S'il est bien établi dans la Capitale nationale, c'est «chez lui» qu'il désirait se présenter.

«Je voulais me présenter chez moi, il y a une très grande base souverainiste dans la région et j'espère qu'ils se mobiliseront comme ils l'ont fait par le passé. Ça fait 12 ans que le Bloc sert les intérêts de la région de façon efficace», signifie-t-il.

M. Nolin estime que ses principaux adversaires en vue de la campagne qui s'amorce sont le conservateur Alain Rayes et la néo-démocrate Myriam Beaulieu. Il considère toutefois que rien ne peut être tenu pour acquis.

«Le candidat conservateur misera sur sa popularité, mais son parti représente un boulet, il est loin d'être populaire. Pour ce qui est du NPD, la dernière candidate n'a pas battu le Bloc, même si le parti a amassé 42 % des votes au Québec», analyse-t-il.

Afin de se concentrer sur sa campagne électorale, Olivier Nolin a mis ses études de côté. Il les reprendra lors de la session d'hiver. Le jeune homme de 25 ans possède une expérience professionnelle limitée.

ypoisson@latribune.qc.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer