Privatisation des stationnements: «Aucun intérêt» pour Victo et Drummond

Vinci Park partira vraisemblablement avec deux prises lorsqu'elle s'adressera... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Vinci Park partira vraisemblablement avec deux prises lorsqu'elle s'adressera aux conseils municipaux de Victoriaville et de Drummondville afin de leur offrir une formule de privatisation de leurs stationnements. Les deux municipalités sont plutôt réfractaires à l'idée.

«J'ai vu comme tout le monde dans le journal que l'entreprise désirait obtenir un partenariat avec nous et je dois dire que nous n'avons aucun intérêt actuellement. Il n'a jamais été question au conseil de Ville de privatiser nos stationnements. En fait, nous n'y avons jamais même réfléchi», affirme le maire de Victoriaville, Alain Rayes.

Le son de cloche est le même à l'autre bout de la 122 où Alexandre Cusson est catégorique : «Aucun intérêt, ils peuvent mettre leurs énergies dans d'autres villes».

Technologie et investissements

Un peu plus nuancé dans sa réponse, M. Rayes a laissé une porte ouverte à la multinationale en affirmant que son offre sera étudiée, comme celles de tout autre promoteur. Il a toutefois averti que l'offre devra être différente de la formule actuelle et être porteuse pour sa municipalité.

«Si ce partenariat permet des investissements rapides dans les infrastructures qui profiteront à nos citoyens ou l'implantation de technologies de pointe qu'on ne connaît pas actuellement, ça pourrait se faire. Il ne faudrait toutefois pas que ça fasse augmenter le prix des stationnements», suggère-t-il, précisant que les tarifs de stationnement victoriavillois sont parmi les plus bas au Québec.

Le maire a tout de même admis qu'avec ou sans Vinci Park, le portrait du stationnement sera revu à Victoriaville au cours des prochaines années dans le cadre de la revitalisation du centre-ville. «On ajoutera notamment des modalités de paiement afin que les gens puissent payer avec une carte ou avec un appareil mobile», conclut-il.

Implantée dans plus de 300 métropoles à travers le globe, Vinci Park a annoncé qu'elle avait l'intention d'approcher une vingtaine de municipalités au Québec dont Victoriaville, Drummondville, Magog et North Hatley.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer