Demi-marathon de Coaticook: les coureurs se surpassent!

Mathieu Desbiens de Shefford a été le premier... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

Mathieu Desbiens de Shefford a été le premier à franchir le fil d'arrivée du Demi-marathon de la ville de Coaticook, suivi de près par Bianca Prémont de Sainte-Julie, tous deux inscrivant de nouveaux records à l'événement.

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(COATICOOK) Des records de temps ont été fracassés dans chacune des quatre distances de la 2e édition du Demi-marathon de la ville de Coaticook. Le plus spectaculaire est sans contredit celui de Bianca Prémont, laquelle a enregistré un chrono de 1 h 19 min 40 s au 21 km, comparativement au temps de 1 h 35 min 8 s de Pascale Berthiaume en 2014. Il faut dire que Prémont talonnait de près le médaillé d'or du 21 km masculin, Mathieu Desbiens avec un temps de 1 h 18 min 36 s.

«Vendredi dernier j'ai participé au Championnat provincial 10 000 mètres sur piste et mon entraîneur tenait à ce que je prenne ça relaxe à Coaticook, mais c'est impossible en compétition, lance Bianca avec un large sourire qui, soit dit en passant, en a profité pour battre son propre record personnel de 1 h 20 min. C'est un des parcours les plus difficiles que j'ai fait, mais aussi un des plus beaux. Les paysages sont à couper le souffle!»

Soulignons que l'an dernier l'athlète de 32 ans a été couronnée Athlète féminine par excellence en course sur route par la Fédération d'athlétisme du Québec. Elle était de passage à Coaticook sur invitation du comité organisateur, mais compte bien être de retour l'an prochain. Tout comme le médaillé d'or de la catégorie masculine, Mathieu Desbiens, lequel entend défendre son titre en 2016, d'autant plus qu'il avoue ne pas avoir réalisé son meilleur temps personnel.

«Aujourd'hui je venais tester mon entraînement pour le marathon de Québec. Je courais donc à ma vitesse et j'ai vu que j'avais de bonnes jambes, ce qui m'a permis d'ouvrir la machine dans la seconde portion de la course.» Il faut dire que, tout comme pour le parcours en dents de scie de Québec, Coaticook présente un défi de taille, le demi-marathon débutant par une montée de près de 11 km!

Les autres descendent

La victoire de Desbiens a d'ailleurs eu un effet domino, le champion en titre de l'an dernier, Vincent Caldwell (1 h 21 min 23) devant se contenter d'une deuxième place. Idem pour les médaillés 2014, François Guilbault (1 h 22 min 41 s) et Alvaro Cueto (1 h 24 min 43 s), qui ont dû à leur tour descendre d'une marche. À noter que tous les trois ont amélioré leur temps de l'an dernier. Chez les femmes, Pierrette Gauthier (1 h 40 min 43 s) et Shannon Lemay (1 h 44 min 14 s) se sont classées respectivement en deuxième et troisième position.

«La deuxième édition est presque un copier-coller de la première année, partage le fondateur de l'événement Yves Breton. Tant pour la température que les inscriptions. Nous sommes à une dizaine près des quelque 700 coureurs de l'an dernier. L'important est que ceux qui participent apprécient l'événement. De notre côté, nous préparons déjà la troisième édition.» L'année 2016 étant une année bissextile, le prochain rendez-vous devrait se tenir le dimanche 31 juillet, mais la date exacte demeure à confirmer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer