Warwick: RockTenn devient WestRock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(WARWICK) RockTenn (Industries Ling), l'un des plus grands employeurs de Warwick, a annoncé avoir fusionné avec MeadWestVaco, une entreprise spécialisée dans la production d'emballages, afin de devenir WestRock. Il s'agit d'une excellente nouvelle, selon Martin Cayer, le directeur général de l'usine warwickoise.

« Les impacts liés à cette transaction sont très positifs pour notre usine de Warwick, précise-t-il. Nous croyons qu'il s'agit là d'une bonne nouvelle puisque nous pourrons bénéficier de la force de MeadWestVaco dans le marché des boissons en plus de nous assurer une meilleure présence en Ontario et dans l'Ouest canadien ».

La nouvelle société de production de carton et d'emballage atteint une valeur de 15 milliards $ et compte maintenant 42 000 employés répartis dans 30 pays en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Les deux entités ont tenu à préciser qu'il ne s'agissait pas d'une acquisition, mais bien d'un regroupement et que la transaction est essentiellement basée sur des échanges d'actions entre les deux sociétés.

M. Cayer a, par ailleurs, indiqué que WestRock dotera l'usine de Warwick d'une nouvelle presse offset au cours des trois prochaines années. Cet investissement lui permettra de demeurer compétitive et de se maintenir à la fine pointe de la technologie. Il s'agira d'un investissement de plus de 10 millions $.

Il faut dire que l'unité de la rue Saint-Louis est historiquement reconnue comme l'une des plus productives. Elle a d'ailleurs été nommée usine de l'année en 2014 chez RockTenn. Il n'est donc pas surprenant que la maison-mère y multiplie les investissements.

Les anciens de Xerium invités à postuler

RockTenn a également indiqué qu'elle ouvrait toutes grandes ses portes afin d'accueillir les travailleurs mis à pied par Xerium au cours des dernières semaines. Les besoins en main-d'oeuvre seraient effectivement nombreux et variés en ce moment.

« On a besoin d'électrotechniciens et de mécaniciens, l'ajout de plus de 20 nouveaux journaliers est nécessaire suivant l'ouverture de nouveaux quarts de travail pour le département d'impression flexographique. De côté administratif, un poste de chargé de comptes clients est aussi à pourvoir », explique le directeur des ressources humaines, Jonathan Couture.

On estime que les employés de Xerium comprennent le monde des pâtes et papiers, la conversion de cette matière et les particularités des marchés liés. L'intégration de ces nouveaux employés se ferait donc d'une manière très efficace autant pour l'employeur que pour l'employé.

« Les employés de Xerium étaient dévoués pour leur entreprise et ils étaient engagés au succès de celle-ci malgré les périodes difficiles rencontrées. Ils ont toujours été fiers de travailler à cet endroit et ils avaient développé un fort sentiment d'appartenance à leur employeur. C'est exactement ce dont nous avons besoin », conclut M. Couture.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer