Transports Canada débarque à Lac-Mégantic

Des camionnettes identifiées à Transports Canada ont sillonné les tronçons... (Photo collaboration spéciale Gilles Thibodeau)

Agrandir

Des camionnettes identifiées à Transports Canada ont sillonné les tronçons de voie ferrée autour du centre-ville de Lac-Mégantic, mercredi en avant-midi, comme ici près de la rue Agnès.

Photo collaboration spéciale Gilles Thibodeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) Les résidants de Lac-Mégantic ont pu constater la présence du personnel de Transports Canada sur les rails du centre-ville, mercredi. Les représentants de l'organisme gouvernemental étaient dans le secteur «à titre d'observateurs, alors qu'une tierce partie mandatée par CMQ Railway procédait à l'évaluation des voies», a précisé la conseillère en communication de Transports Canada, région du Québec, Lesley Husband.

Dans un échange de courriers électroniques, Mme Husbands, a précisé que «les compagnies de chemin de fer sont elles-mêmes responsables de veiller à ce que leurs activités soient conformes aux règles, à la réglementation et aux normes fédérales, y compris les exigences applicables liées à l'infrastructure, au matériel, aux activités, aux compétences des employés et au transport des marchandises dangereuses.

»Jusqu'à présent, il est impossible de faire confirmer le travail du mandataire de CMQ Railway. Les appels logés à la compagnie depuis le début de la semaine sont restés sans réponses.

La population de Lac-Mégantic est préoccupée par la sécurité des voies ferrées, à la suite des signalements des signes de leur détérioration, près du centre-ville, notamment dans le secteur de la rue Baie-des-Sables. De ceux-ci, Robert Bellefleur a sonné l'alarme à propos des rails en piteux état. Le citoyen indique n'avoir jamais reçu de réponse à plusieurs courriels, avec photos à l'appui, envoyés à Transports Canada pour porter plainte au sujet de cette grande détérioration des rails de la CMQ près de la rue Baie-des-Sables où il réside. M. Bellefleur craint que Transports Canada ne passe jamais sur ce tronçon où la détérioration est la plus visible.

»C'est bien connu que cet organisme gouvernemental applique des normes qui datent des années 1990, où il demande aux entreprises ferroviaires de s'auto réglementer, où il ne blâme personne et n'exige que de circuler à 10 km à l'heure, sans de vrais correctifs aux structures. À ce compte-là, comment voulez-vous que les entreprises se blâment elles-mêmes?» questionne-t-il.

«La CMQ a effectué des travaux à Nantes, où elle a remplacé 400 dormants sur la voie d'évitement, préférant bien stationner ses trains de wagons pleins de marchandises de Tafisa Canada, plutôt que d'assurer la sécurité des convois de gaz propane et d'acide sulfurique qui passent près de nos résidences, où elle n'a rien fait... Des trains qui passent même à seulement 10 km à l'heure, sur des rails détériorés, ça pèse plus longtemps et plus lourdement sur la voie ferrée.»

Nouvelles règles

Par ailleurs, Transports Canada a approuvé des règles visant à réduire le risque qu'un train parte à la dérive, en réponse aux recommandations formulées par le Bureau de la sécurité des transports après le déraillement mortel du 6 juillet 2013.

Le ministère affirme que les règles établissent une norme minimale sur le nombre de freins qui doivent être appliqués et d'autres mesures pour sécuriser les trains.

Ces mesures avaient été imposées dans une directive ministérielle d'urgence après le désastre de Lac-Mégantic, mais Transports Canada dit qu'elles sont désormais permanentes et plus détaillées.

Les règles incluent un tableau complet sur l'application des freins à main, qui répond à divers contextes d'exploitation. Lorsqu'il est mis en application, un autre employé ayant les connaissances appropriées doit confirmer son exécution.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer