Les producteurs de canneberges souhaitent une entente avec l'Asie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Notre-Dame-de-Lourdes) Le président de l'Association des producteurs de canneberges du Québec (APCQ), Louis-Michel Larocque, a fait une sortie publique afin d'influencer le gouvernement canadien à en venir à un accord économique et commercial dans la zone Asie-Pacifique.

«Le Québec est le premier producteur de canneberges biologiques au monde et le deuxième producteur au total. Nous sommes actuellement en situation de surplus de canneberges sur le marché nord-américain et le meilleur coup de pouce que nous pouvons espérer est la libéralisation des marchés», a déclaré M. Larocque.

L'Association fait état d'un marché de 800 millions de consommateurs répartis dans 12 pays.

Le fait que les fruits frais, les canneberges congelées, le jus et les canneberges séchées sucrées deviennent libres des droits de douane représenterait une économie évaluée entre 5% et 30% selon les produits et selon les pays concernés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer