Lavande en santé en beauté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(MAGOG) Alors que les champs de lavande sont à l'apogée de leur fleuraison, la semaine Bleuphorie tire à sa fin. L'odeur de la fleur connue pour ses vertus médicinales et purifiantes prédomine sur tout le Domaine Bleu Lavande. Les gens ont profité du beau temps pour échanger sur les différentes facettes du mieux-être.

Dimanche avait lieu la dernière journée de l'événement qui s'étalait sur neuf jours. Ateliers de yoga, kiosque de produits naturels, nutrition, aromathérapie, méditation étaient à l'honneur. Pour cette deuxième édition, les organisateurs ont décidé de bonifier la retraite de yoga, qui est à l'origine de la semaine Bleuphorie, en y ajoutant des activités et des exposants.

L'activité de yoga a attiré pas moins de deux cent cinquante participants cette année alors que l'an dernier on en comptait près de quatre-vingts. « C'est le triple de la participation de l'an passé. Pour nous, c'est vraiment une belle réussite. C'est certain qu'on va revenir l'an prochain », a commenté Patrick Samson, directeur de la gestion touristique au Domaine Bleu Lavande. « C'est un événement qui a un gros impact pour le Domaine. C'est près de 4000 personnes qui sont passées en fin de semaine, alors qu'on commence la saison », a-t-il ajouté.

En début d'après-midi, Jacynthe René a conclu les activités de la semaine Bleuphorie avec sa conférence « Réaliser sa vie maintenant ». Près de cent cinquante personnes se sont déplacées pour l'occasion. « J'aime diffuser, communiquer de nouvelles idées qui mènent les gens vers l'action », a commenté Jacynthe René. « C'est un très beau lieu, un lieu ressourçant... L'invitation a été accueillie avec plaisir », a-t-elle raconté toute souriante. « Aujourd'hui [hier], lors de ma conférence, c'était un beau mélange de gens qui me connaissent, qui me suivent et de clients de Bleu Lavande », a poursuivi celle pour qui le retour à l'essentiel prédomine dans son discours.Questionnée sur la polémique qui a explosé sur les réseaux sociaux jusque dans les médias plus traditionnels lorsqu'elle a publié des travaux de recherches indiquant que les produits de protection solaire commerciaux comportaient, pour la plupart, des dangers pour la santé, Jacynthe René a souligné que loin de se rétracter, elle maintenait sa position. « Je soigne ma peau au naturel depuis douze ans avec du sérum et du karité. J'ai peur des ingrédients toxiques », a-t-elle signifié. « Il y a d'autres solutions qui sont bonnes pour la peau, des solutions naturelles, qui sont aussi, sinon plus efficaces, et je ne fais que les présenter. Je ne suis pas là pour convaincre, mais pour rassembler », a réitéré Mme René.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer