Magimo ouvre enfin ses portes

Louise Véronneau... (Archives La Tribune)

Agrandir

Louise Véronneau

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) La nouvelle installation du CPE Magimo ouvre ses portes ce matin, après une période d'attente plus longue que prévu. Évidemment, pour plusieurs parents, cette ouverture représente une excellente nouvelle.Le CPE Magimo avait reçu la visite d'un inspecteur du ministère de la Famille du Québec le 25 juin dernier. Depuis ce jour-là, il attendait le feu vert du Ministère, ce qu'il a finalement obtenu hier.

La directrice générale du CPE Magimo, Louise Véronneau, a confié à La Tribune être soulagée. En compagnie de parents et d'éducatrices, Mme Véronneau avait effectué une sortie publique, il y a quelques semaines, pour dénoncer la lenteur avec laquelle le ministère de la Famille traitait le dossier du CPE qu'elle dirige.

« Des parents sont très contents et nous remercient d'avoir fait ce qu'il fallait pour que le dossier débloque, note la directrice générale de Magimo. Le personnel aussi est satisfait. Tout le monde est prêt à travailler. Les enfants seront heureux. »

Puisque les délais s'étiraient, des parents ont été forcés de se trouver une solution de rechange pour la garde de leurs enfants. Des membres du personnel ont pour leur part été obligés de demander de l'assurance-emploi pour ne pas se retrouver sans revenu en attendant l'ouverture.

Durant les premiers jours, toutes les places ne seront pas comblées, selon les informations transmises par Louise Véronneau. « Nous avons eu des désistements », souligne-t-elle.

Située à Saint-Denis-de-Brompton, la nouvelle installation du CPE Magimo peut accueillir jusqu'à 60 enfants de cinq ans et moins. Une douzaine d'employés travailleront sur place.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer