Drummondville distribue de l'eau embouteillée

C'était le branle-bas de combat à Drummondville, mercredi matin,  près de 12... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) C'était le branle-bas de combat à Drummondville, mercredi matin,  près de 12 heures après avoir émis un avis de non-consommation de l'eau pour une majeure partie de la ville.

Dès 8h, on a mis en branle un processus de distribution d'eau embouteillée aux citoyens du secteur touché. La distribution se déroule dans les stationnements de l'église St-Nicéphore (au 4676 de la rue Traversy) et dans le stationnement de l'Olympia Yvan-Cournoyer (au 1145 du boulevard Jean-de-Brébeuf).

Il est aussi possible d'aller chercher de l'eau, avec ses contenants en tout temps, directement à l'usine d'épuration des eaux (au 60 de la rue Poirier). Une preuve de résidence était demandée aux citoyens, annonce un communiqué de presse.

À 21 h mardi soir, la Ville de Drummondville a émis un avis de non-consommation de l'eau à la suite d'un bris d'aqueduc survenu sur le boulevard Saint-Joseph. Les citoyens qui résident dans le périmètre formé par le boulevard des Chutes jusqu'aux limites de L'Avenir et de l'autoroute 55 jusqu'à la rivière Saint-François doivent éviter de boire l'eau du robinet.

Compte tenu des protocoles en place et du règlement sur l'eau potable du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), un délai de 48 heures suivant l'annonce de l'avis doit être respecté pour permettre d'effectuer les analyses d'eau au réseau d'aqueduc du secteur touché. C'est donc dans la journée du vendredi 10 juillet qu'une mise à jour de la situation sera effectuée par les autorités municipales.   

Le bris du réseau d'aqueduc sur le boulevard Saint-Joseph est survenu le 7 juillet en après-midi. Les responsables en mesure d'urgence de la Ville ont émis, dans un premier temps, un avis d'ébullition préventif.  Constatant une baisse de pression dans le réseau d'aqueduc, les autorités ont immédiatement lancé l'avis préventif de non-consommation de l'eau. Les citoyens concernés ont tous été avertis individuellement via le système d'appels automatisés à chaque étape importante du processus.

Les médias ainsi que les réseaux sociaux ont aussi participé à la circulation de l'information.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer