Installation de conteneurs à Dudswell: des citoyens se pointent au conseil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Christine Bureau</p>

(Dudswell) Une cinquantaine de résidants de Dudswell préoccupés par le projet d'installation de conteneurs ont assisté lundi au conseil municipal afin de faire entendre leur point de vue.

Selon l'un de ces citoyens, Gérard Beaudoin, qui a démarré une pétition allant à l'encontre de ce nouveau système de collecte des ordures et du recyclage, plusieurs points de litige ont été couverts devant le maire et les conseillers. « Il y a eu tellement d'interventions que le conseil a été obligé de changer d'attitude et de répondre aux questions », explique M. Beaudoin.

La question de l'environnement, l'accessibilité des chemins privés, le coût des taxes, les impacts sur le cachet touristique de Dudwell et les risques de malpropreté liés aux conteneurs font partie des points abordés par les citoyens. « Ça s'est très bien déroulé. Le message était très clair. Là, ils vont devoir réagir s'ils veulent être démocratiques et en venir à un accord logique et rationnel », a réagi M. Beaudoin.

Il affirme d'ailleurs avoir gagné lundi une petite victoire. « Au moins, il y aura cette semaine un relevé de l'état des chemins privés autour du lac Miroir fait par le conseiller qui s'occupe du dossier des ordures, Pierre Lacaille, et le directeur de la Régie des hameaux, Daniel Groleau », souligne-t-il. Le but de l'opération sera de savoir quels chemins privés sont accessibles pour le nouveau camion de déchets.

La Municipalité de Dudswell envisage de conclure une entente de dix ans avec la Régie intermunicipale des hameaux afin qu'elle s'occupe de la collecte des ordures. Or, la Régie prévoit d'installer des conteneurs sur plusieurs chemins privés, ce qui a suscité un certain mécontentement parmi les citoyens touchés. L'installation de ces conteneurs serait liée à l'inaccessibilité de plusieurs de ces chemins.

Rejoint plus tôt en journée, le maire de Dudswell, Jean-Pierre Briand, a affirmé qu'il avait pris connaissance de la pétition et qu'il allait écouter les doléances des citoyens lors du conseil municipal. Il a ajouté qu'une réunion de travail sur ce dossier aura lieu le 13 juillet. Le maire n'a toutefois pas rappelé La Tribune en fin de soirée, après la réunion du conseil municipal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer