Foresta Lumina: les visiteurs au rendez-vous malgré le mauvais temps

Hier, en cette journée de pluie du 1er juillet et malgré une première... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(COATICOOK) Hier, en cette journée de pluie du 1er juillet et malgré une première annulation d'une soirée de représentations de Foresta Lumina, la directrice du Parc de la Gorge de Coaticook était aux anges! Le nouveau système de réservation conçu par Projex Media afin d'éliminer, entre autres, les interminables files d'attente avait jusqu'ici tenu toutes ses promesses et l'annulation n'avait pas fait exception à la règle.

« Au moment où nous prenons la décision d'annuler une ou toutes les représentations, un courriel est envoyé à nos visiteurs prévus pour la soirée, explique Caroline Sage. Le système nous indique aussi quels sont les gens qui n'ont pas de courriel et que nous devons appeler. » Cette première annulation ayant été jugée nécessaire en raison d'une « pluie trop forte et soutenue qui rend les sentiers difficilement utilisables et possiblement dangereux », peut-on lire sur le site de Foresta Lumina. Ceci étant dit, sachez qu'une pluie légère participera à rendre votre expérience encore plus magique. « Tout est plus extraordinaire sous la pluie, mille fois! », affirme Mme Sage.

De fait, malgré le mauvais temps qui s'accroche depuis l'ouverture de la deuxième saison le 20 juin dernier, l'attraction nocturne a déjà accueilli 7800 visiteurs et plus de 10 000 réservations ont déjà été enregistrées pour les prochains mois, dont des groupes du Cambodge, de la Belgique et du Japon. « Sur les dix soirs de représentations, nous avons affiché complet trois soirs, ce qui nous a permis de tester notre nouvelle billetterie et nos nouvelles méthodes de fonctionnement, partage Caroline Sage. Nous avons dû apporter quelques ajustements, mais ça marche! On va peut-être enfin pouvoir dormir cet été! »

La vente de forfaits alliant Foresta Lumina et des activités de jour au Parc de la Gorge ou au parc Découverte nature à Baldwin va aussi bon train. À ce jour, plus de 1000 forfaits ont été vendus.

DES COMMERÇANTS HEUREUX

« Cette année nous sommes prêts!, déclare Mélissa Tardif du restaurant Le Coffret de l'imagination, voisin immédiat de Foresta Lumina qui, l'an dernier, s'est soudainement retrouvé au milieu d'un achalandage monstre. Au cours de l'hiver nous avons effectué des travaux à l'intérieur comme à l'extérieur, modifié notre menu et ajouté des nouveautés, dont un petit comptoir à crème glacée et une cantine extérieure où nous servirons très bientôt sept poutines du terroir. Nous avons aussi doublé notre personnel en créant 12 nouveaux emplois pour la période estivale. La saison touristique s'annonce très bien et nous en sommes très heureux. »

Voisin du Parc de la Gorge, Glo Golf Aventures, un mini-golf intérieur au décor luminescent, était submergé de golfeurs en herbe de tous âges hier en cette journée pluvieuse de la fête du Canada. « Pour le moment il est encore trop tôt pour évaluer l'impact de Foresta Lumina sur nos entrées, partage le propriétaire Guillaume Poulin. Là où cela m'a beaucoup aidé l'an dernier, c'est la période après le souper. Au besoin et suivant la demande, je prolonge mes heures d'ouverture. » Les effets Foresta Lumina tardent toutefois à se faire sentir au centre-ville de Coaticook, notamment dans les restaurants, lesquels ont été pris d'assaut l'an dernier. « Comme tous les restaurateurs du centre-ville avec qui j'ai parlé, Foresta Lumina n'a pas encore eu d'impact sur notre achalandage, partage Kostantinos Mountzouris, propriétaire du Château Acropole. Cette année nous avons embauché cinq employés supplémentaires, mais on attend toujours les gens. »

Une des craintes, autant du côté des commerçants que du Parc de la Gorge, étant que l'implantation de départs à heures fixes pourrait inciter les touristes de passage à un aller-retour exclusivement réservé à Foresta Lumina. Un calendrier complet d'activités à faire « À la brunante » a d'ailleurs été déployé cette année par Tourisme Coaticook et les intervenants touristiques de la région afin d'agrémenter et bonifier le séjour de leurs visiteurs. Considérant que le calendrier de Foresta Lumina compte encore près de 80 soirs de représentations, le début des vacances estivales devrait permettre de valider ou d'invalider cette crainte.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer