Drummondville au rendez-vous pour le premier Slide the City au Canada

Des milliers de personnes étaient rassemblées à Drummondville,... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Des milliers de personnes étaient rassemblées à Drummondville, samedi, pour la première édition de Slide the City au Canada.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Gabrièle Roy
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Des rues fermées, des gens en maillot de bain, des tubes gonflés: les Drummondvillois étaient prêts pour la première édition de Slide the City au Canada en fin de semaine.

Des rues fermées, des gens en maillot de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré) - image 1.0

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Cette fameuse glissade d'eau urbaine de 365 mètres, qui fait tant jaser sur les réseaux sociaux, a été déroulée au coeur de la ville, juste à temps pour le début des festivités de la commémoration du 200e anniversaire de Drummondville qui étaient lancées samedi.

« Nous avons regardé plusieurs vidéos sur YouTube et ça avait l'air vraiment l'fun, alors nous avons décidé de venir l'essayer aujourd'hui », explique une jeune fille de 11 ans, Marianne Vaillancourt. « Ce n'est pas tous les jours que nous avons la chance de faire des activités comme ça, alors il fallait en profiter », ajoute son frère, Thomas Vaillancourt.

Malgré la file d'attente d'environ 30 minutes, cette activité unique a généré plus de 7000 glisses samedi seulement.

Quelques personnes s'en donnaient à coeur joie en glissant sur le ventre, d'autres s'étaient bien préparés et avaient apporté des baleines ou même des homards soufflés. Par contre, la journée d'hier a été moins propice à la glissade en raison du temps pluvieux.

« Drummondville n'a pas beaucoup d'activités comme ça, donc on ne pouvait absolument pas manquer Slide the City », explique une Drummondvilloise de 14 ans Oriana Reina.

Malgré un faible dénivelé, qui posait parfois problème, la glissade a réussi à remplir la mission d'amuser petits et grands venus spécialement pour vivre cette première expérience. Marie-Line Baillargeon, présente à l'activité avec sa famille, a mentionné à la rigolade : « Vous n'aurez probablement pas une équipe de bobsleigh à Drummondville, mais ce fut une super belle expérience. »

AUTRES ACTIVITÉS

Il y avait également une panoplie d'activités complémentaires : plage urbaine, bateaux-tamponneurs, jeux, petit train, golf, manucure et bricolage de lanternes...

Par exemple, à la station de golf, les gens pouvaient apprendre comment faire des coups d'approches, des coups roulés ou même des coups de départ.

« Nous avons plus d'un millier de bénévoles et environ 65 partenaires », explique fièrement Johanne Marceau, la directrice générale de la Corporation des fêtes du 200e. Ce sont de fait les nombreux partenaires qui ont fait une différence dans le prix des billets pour Slide the City, contrairement à Sherbrooke. En effet, à Drummondville, les billets étaient en prévente à 9 $, contrairement au coût de 28 et 42 $ à Sherbrooke, où l'événement qui devait se tenir le 1er août a été annulé la semaine dernière, faute du peu de billets (150) vendus en prévente. Le directeur de Slide the City n'a toutefois pas voulu s'entretenir avec La Tribune à ce sujet.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer