Sortie 118: un problème de congestion à l'heure de pointe est étudié

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) en Estrie analyse actuellement un... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Le ministère des Transports du Québec (MTQ) en Estrie analyse actuellement un problème de congestion dans la bretelle 118 de l'autoroute 10.

Aux environs de 16 h, les jours de semaine, le grand nombre de voitures qui empruntent cette bretelle pour se rendre en direction d'Orford ou de Magog cause des ralentissements importants. À certains moments, les voitures se retrouvent complètement immobilisées dans la bretelle, et ce, jusqu'à l'autoroute.

«Le MTQ est au fait qu'il y a des ralentissements occasionnels qui surviennent lors de l'heure de pointe à cet endroit», confirme Hélène Beauchesne, conseillère aux communications du ministère.

«Cette problématique fait actuellement l'objet d'une analyse. Selon le résultat, il y aura lieu ou non d'apporter des modifications aux infrastructures», explique-t-elle.

Entre 2010 et 2014, deux accidents ont été répertoriés sur cet embranchement de l'autoroute.

L'agent Paul Tear de la Régie de police de Memphrémagog confirme que la Régie est également au courant de cette problématique d'achalandage.

«À l'heure de pointe, il arrive que la bretelle soit complète, jusqu'à l'autoroute», affirme M. Tear qui n'a toutefois pas recensé de plaintes de citoyens à ce sujet.

«Ça fait des retours à la maison un peu pénible, il faut s'armer de patience pour réussir à passer le stop installé à l'intersection de la bretelle et la rue Merry», souligne-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer