Lac-Mégantic s'interroge malgré le dépôt d'autres accusations pénales

Colette Roy Laroche... (Archives La Presse)

Agrandir

Colette Roy Laroche

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Malgré les accusations pénales déposées lundi contre la MMA et neuf dirigeants et employés, la Ville de Lac-Mégantic s'interroge toujours relativement aux faiblesses de la règlementation en matière de sécurité ferroviaire.

La mairesse de Lac-Mégantic estime que le dépôt d'accusations pénales à la suite de l'enquête de Transports Canada constitue seulement une première étape envers les responsables de la catastrophe qui a lourdement hypothéqué la communauté.

«L'enquête menée par Transports Canada vise à déterminer la part de chacun dans la chaîne de responsabilités. Ils doivent maintenant répondre de leurs actions», estime Colette Roy Laroche.

Elle souligne que pour la première fois des accusations sont déposées envers la haute direction de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA).

«Cet accident est survenu en raison de plusieurs facteurs. Plusieurs acteurs ont leur part de responsabilité. L'important pour la communauté de Lac-Mégantic est que justice soit faite. Ils désirent des réponses quant aux causes et quant à la sécurité des voies ferrées pour qu'un tel événement ne reproduise jamais. Ils vivent toujours sur un territoire lourdement hypothéqué et ils subissent encore les contrecoups de la tragédie de façon quotidienne», rappelle Colette Roy-Laroche par voie de communiqué.

Elle laissera maintenant la justice suivre son cours en ne commentant pas davantage ces accusations pénales fédérales.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer