Une marche contre le pétrole le 4 juillet à Lac-Mégantic?

Une marche symbolique pourrait se tenir à Lac-Mégantic pour dire non au retour... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Une marche symbolique pourrait se tenir à Lac-Mégantic pour dire non au retour du pétrole sur les rails du centre-ville. Elle est organisée par Jonathan Santerre, du Carré Bleu Lac-Mégantic, qui oeuvre aussi aux communications du Parti vert du Canada et qui affirme avoir l'appui d'autres organisations écologiques comme 350.org, Greenpeace et l'Élan global.

La date du 4 juillet a été choisie pour cette marche, puisqu'il s'agit d'une journée de mobilisation pancanadienne contre le pétrole des sables bitumineux.

Cela arriverait également à deux jours du deuxième anniversaire de la tragédie ferroviaire qui a dévasté une partie de Lac-Mégantic et fait 47 victimes le 6 juillet 2013.

Jonathan Santerre souhaite que le conseil municipal autorise la marche par résolution, à son assemblée spéciale de ce soir, la dernière avant le 4 juillet. Sauf que la Ville n'a pas mis le point à l'ordre de jour, parce qu'elle n'aurait pas reçu à temps les documents requis.

M. Santerre ne savait pas, hier, s'il irait tout de même de l'avant sans les autorisations municipales. Il annoncera sa décision mardi.

« Le droit de manifester, évoque-t-il, on l'a pas mal partout si les policiers ont été avisés. En même temps, je n'ai pas le goût de me battre contre la Ville. Ça va à l'encontre de l'esprit de la marche.»

Jonathan Santerre souhaite faire de cette marche un événement non partisan. « Nous demandons aux gens de se vêtir de blanc et de venir marcher pour appuyer la population », dit-il, en rappelant qu'il y a un consensus à Lac-Mégantic contre le transport du pétrole par rail et pour une voie de contournement ferroviaire.

M. Santerre, qui en sera à une troisième mobilisation du genre, croit qu'entre 500 et 1500 personnes pourraient participer.

Le comédien et humoriste Jici Lauzon, qui est un candidat du Parti vert à la prochaine élection, en serait et donnerait un spectacle au Musi-Café. Le chef adjoint du Parti vert, Daniel Green, également président de la Société pour vaincre la pollution, aurait lui aussi confirmé sa présence, a dit jeudi son attaché de presse Jean-Philippe Cayouette.

Jonathan Santerre a acheminé une demande à la Ville de Lac-Mégantic, à la Sûreté du Québec et aux ambulanciers pour obtenir les autorisations nécessaires.

Au poste de la Sûreté du Québec de la MRC du Granit, on n'a pas eu de demande officielle, dit le sergent Michel Leboeuf, qui précise que les organisateurs doivent d'abord obtenir un permis de la Ville, au risque de contrevenir à la réglementation municipale.

Le service de renseignement et de sécurité de la section Estrie-Centre-du-Québec est toutefois « au courant » qu'une telle activité est en préparation, note-t-il. « S'ils décident de tenir tout de même leur marche (sans permis de la Ville), on verra ce que sera le mot d'ordre de nos supérieurs. Cela va dépasser la simple gestion locale. »

Pas de commémoration

Notons par ailleurs que la Ville de Lac-Mégantic n'organisera aucune activité officielle de commémoration pour le deuxième anniversaire de la tragédie ferroviaire. Cette décision a été prise dès l'an dernier, explique la conseillère en communications Karine Dubé, pour respecter le voeu d'une majorité de citoyens.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer