Le parc Woodyatt de nouveau accessible

Drummondville a fait visiter son nouveau parc Woodyatt... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Drummondville a fait visiter son nouveau parc Woodyatt pour la première fois, mercredi. L'ouverture officielle a eu lieu en présence du maire Alexandre Cusson.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Après avoir été fermé pendant plusieurs mois, le parc Woodyatt est de nouveau accessible à la population et on s'attend à ce que plus de Drummondvillois que jamais s'approprient ce joyau naturel de sept hectares campé au beau milieu du bitume et du béton du centre-ville.

Réalisés au coût de 3,3 millions $, les travaux de réfection du parc situé en bordure de la rivière Saint-François ont nécessité un peu plus de six mois de travail. Au cours de cette période, on a procédé à l'aménagement de jeux d'eau, refait le terrassement et l'aménagement paysagé et construit un amphithéâtre extérieur.

 « Nous voulons que le centre-ville soit au coeur des grandes activités locales et régionales. Nous avons identifié ce parc comme le lieu tout désigné pour tenir de grands rassemblements, pour s'amuser en famille et pour pratiquer des activités en plein air. Il contribue au dynamisme social et économique de notre centre-ville », explique le maire Alexandre Cusson.

Dès leur entrée dans le parc, les visiteurs auront tôt fait de remarquer que l'accès a été revu. Totalement faite de pavé imbriqué, la pente a été adoucie, rendant plus agréable la descente vers la fontaine. Un simple coup d'oeil permet de réaliser que le concept est inspiré du vent, élément bien présent dans le parc. Au centre, la majestueuse fontaine représente une spirale, tel le mouvement circulatoire du vent.

L'été, la population pourra s'y rafraîchir grâce aux 22 jets d'eau sortant du sol. Des parasols permanents, mais amovibles créent des zones d'ombre sur cette plage bétonnée qu'est la zone centrale. Comme pliés par le vent, cinq jets d'eau prennent la forme d'arbres sculpturaux rouges qui ceinturent la fontaine.

Le centre d'attraction du parc est véritablement la fontaine située en plein coeur du lieu et visible dès l'entrée sur le site. La fontaine offrira trois spectacles à la population le matin, le midi et le soir. À certains moments, un miroir d'eau sera créé, reflétant ainsi le ciel. Au besoin, il sera possible de modifier les heures des spectacles ou même le contenu.

 

Et du moins visible

Afin de répondre aux exigences des différentes activités qui s'y déroulent, il a fallu moderniser l'aspect technique du parc : le réseau électrique a été revu en entier. La nouvelle configuration permettra aussi une plus grande polyvalence. Le gazon a également été renforcé et des estrades naturelles ont été aménagées.

Afin de mieux servir les différentes manifestations culturelles qui s'y déroulent.

Au cours de leur promenade, les visiteurs remarqueront également les installations photographiques monumentales, concept développé par le Musée de la photographie et financé entièrement par la Ville de Drummondville. Cette exposition présente des images sous la forme d'un accordéon afin d'amener le spectateur à une participation active lui permettant de voir les photos complètes en déambulant autour des installations, rompant ainsi de façon radicale avec les autres présentations de ce type.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer