Colette Roy Laroche devient Chevalière de l'Ordre du Québec

Colette Roy Laroche... (Photo PC)

Agrandir

Colette Roy Laroche

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) La mairesse de Lac-Mégantic Colette Roy Laroche a reçu mardi l'insigne de Chevalière de l'Ordre national du Québec qui lui avait été décerné en 2014 par le gouvernement du Québec.

La cérémonie, qui se déroulait au Salon rouge de l'Assemblée nationale, a également vu 35 personnalités être nommées ou promues à l'Ordre national, dont les frères Laurent et Alain Lemaire, de Cascades, et l'ex-mairesse de Drummondville Francine Ruest Jutras.

« Je suis très fière et très honorée d'avoir reçu cette décoration des mains du premier ministre, a réagi Mme Roy Laroche au terme de la cérémonie. Je le prends avec humilité, au nom de la communauté de Lac-Mégantic qui a bien besoin d'être soutenue. »

Mme Roy Laroche n'avait pu être présente à la cérémonie l'an dernier puisque son mari Yvan Laroche, décédé d'un cancer en février, avait été hospitalisé le même jour. Ce n'est donc pas sans émotion qu'elle s'est présentée à l'Assemblée nationale hier après-midi. « On y pense toujours, a-t-elle confié à ce propos, mais le temps nous aide à accepter. »

La mairesse ajoutera par ailleurs être également émue de voir que presque deux ans après la tragédie qui a dévasté sa ville, le monde n'a pas oublié.

« Ça m'étonne toujours autant de voir que cette tragédie a marqué tout le Québec et que les gens en sont encore émus eux aussi. Cet élan de sympathie m'étonne et me touche beaucoup. Ça me donne de l'énergie pour garder espoir et continuer d'avancer, parce qu'il faut garder le cap. »

Le Conseil de l'Ordre national du Québec, qui évalue les candidatures et qui recommande les nominations au premier ministre, a souligné que par son attitude exemplaire et sa gestion très humaine de la tragédie ferroviaire de juillet 2013, Mme Roy Laroche contribue à revaloriser la notion de service public.

En devenant Chevaliers, Alain et Laurent Lemaire ont rejoint pour leur part leur frère aîné Bernard dans cet ordre sélect où il est Officier depuis 1995.

« Bernard avait été honoré il y a plusieurs années et c'est à notre tour aujourd'hui », a commenté Alain Lemaire. « C'est un honneur que beaucoup de personnalités ont reçu au Québec, c'est quelque chose qui fait plaisir à l'intérieur et qu'on est heureux de partager avec l'ensemble de nos employés », a-t-il ajouté en soulignant le fait que la cérémonie avait été très agréable en même temps que très protocolaire.

L'homme d'affaires, aujourd'hui président exécutif du conseil d'administration de Cascades, est pourtant un habitué des honneurs en tous genres. « Comme on est assez établis au Québec, dira-t-il à ce propos, on a pris ça (l'Ordre national) avec un sentiment de fierté encore plus grand. »

Francine Ruest Jutras a elle aussi été décorée du titre de Chevalière par le premier ministre Philippe Couillard. On a ainsi voulu souligner entre autres ses 26 années consécutives à la mairie de Drummondville et son impact en matière de développement économique et d'avancement des femmes.

Parmi les personnalités honorées hier, notons que le cinéaste Denys Arcand et l'auteur Michel Tremblay ont été promus Grands officiers.

L'Ordre national du Québec est la plus prestigieuse reconnaissance décernée par l'État québécois.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer