Plaidoyer pour l'avenir de la Fête nationale

Faisant face à des compressions budgétaires importantes, les organisateurs de... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Faisant face à des compressions budgétaires importantes, les organisateurs de la Fête nationale du 24 juin sonnent l'alarme et s'inquiètent pour l'avenir de cette commémoration en bleu et blanc.

Les coupes dans l'enveloppe de la fête sont de l'ordre de 20 pour cent cette année, déplore le Mouvement national des Québécoises et des Québécois de l'Estrie, membre du Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ).

Dans une lettre ouverte signée par 18 personnalités régionales de tout horizon, le président de la Société lance un cri du coeur quant à la pérennité de ces célébrations uniques.

« La saine gestion des budgets de la Fête nationale des dernières années au MNQ a permis de maintenir l'essentiel des célébrations cette année. Maintenant, les coffres sont vides, et une enveloppe ainsi amputée pour les années à venir nous inquiète», affirme Pauline Garand, coordonnatrice du Comité de la Fête nationale en Estrie.

«Allons-nous maintenant devoir exiger des frais d'entrée? Pourrons-nous toujours organiser des événements d'envergure? La lettre ouverte paraissant ce matin montre bien que la Fête nationale est l'affaire de tous, et qu'il s'agit bien plus qu'un gros party.»

Pour Etienne-Alexis Boucher, président du MNQ-Estrie, «notre langue, notre histoire, notre fierté sont mises à l'avant-scène pendant cette fête. Toucher à la Fête nationale, c'est toucher directement à notre identité, à notre capacité d'intégration des nouveaux Québécois, à notre image de nous-mêmes.»

«Il s'agit de la Fête Nationale, d'une fête publique, accessible et pour tous, insiste-t-il dans un communiqué de presse. Nous espérons que le gouvernement en place prendra acte de l'importance que revêt cette commémoration unique et de notre cri du coeur.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer