Marc-André Skelling s'en remet au traitement expérimental

Marc-André Skelling... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Marc-André Skelling

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Christine Bureau
La Tribune

East Angus -Il faudra encore un peu de patience à Marc-André Skelling avant de commencer son traitement expérimental venu des États-Unis. Mais malgré son état fragile, le jeune homme de 23 ans est tourné vers l'avenir.

« Marc-André a été admis, mais il reste une procédure à compléter. C'est la marche à suivre. On ne sait pas encore combien de temps ça va prendre. Son médecin lui a dit que ça pourrait être demain matin comme ça pourrait aller à plus tard, on ne sait pas », explique sa mère, Muguette Skelling.

Le traitement expérimental a d'abord été testé aux États-Unis, mais Marc-André pourra le recevoir en sol canadien au CHUS de Fleurimont dès que les procédures d'usage seront terminées. Il s'agit d'un traitement extrêmement coûteux donné par intraveineuse toutes les deux semaines. « Le taux de réussite est très très bon, rappelle sa mère. Le médecin n'a pas parlé de guérison, mais on y va au jour le jour. Marc-André continue de se battre. On ne sait pas comment il va réagir au traitement. »

Un état «fragile »

Pour le jeune homme, le traitement est porteur d'espoir. Sa mère explique qu'il ne figure plus sur la liste des personnes en attente d'une greffe de moelle osseuse. « Son état est trop fragile. Recevoir une greffe demande beaucoup d'énergie », souligne-t-elle.

« C'est sûr que ça nous fait de la peine parce qu'on a tellement travaillé pour faire connaître ce qu'était une greffe de moelle osseuse, poursuit-elle. En même temps, tant mieux si ça a pu aider d'autres personnes! Les gens la confondaient avec une greffe de la moelle épinière. Ce n'est pas la même chose. »

Marc-André peut s'accrocher à cette nouvelle fondation qui porte son nom et qui souhaite venir en aide aux jeunes en difficulté. La première soirée-bénéfice aura d'ailleurs lieu demain dès 18 heures à la Polyvalente Saint-François. « Les gens répondent tellement bien. Il y a de beaux prix à gagner. On a reçu le CD avec le beau visage de Marc-André, sa chanson est dessus. Ce sera une soirée très émotive », note-t-elle. Les billets sont en vente au coût de 15 $ à la Polyvalente Louis-Saint-Laurent.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer