75 nouvelles résidences à Dixville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Dixville) Après quatre années de tergiversations et de négociations, la troisième et dernière phase visant la cession des terrains détenus par le CRDITED Estrie (Centre d'accueil Dixville) vers la Fondation du Centre d'accueil Dixville connaîtra enfin son dénouement.

Ce faisant, les citoyens de Dixville se réapproprieront 75 % de leur coeur villageois appartenant au CRDITED et, du même coup, le développement de leur village. De fait, un groupe de promoteurs de la région, soit Martin Massé, Jean-Marc Paré et Marc Paré, entend amorcer aussitôt que possible l'aménagement d'un développement domiciliaire de 75 unités résidentielles unifamiliales, doublant ainsi le nombre actuel de résidences situées dans la portion villageoise.

Le maire de Dixville, Martin Saindon, réalise ainsi un de ses engagements électoraux, assurant que «les villages qui se démarqueront et qui feront preuve d'initiatives collectives ont toutes les chances de rayonner. Ce nouveau quartier aura comme trame de fond le développement durable, soutenu par de généreuses subventions afin que les nouvelles constructions soient écodurables.»

«Ce genre de projets représente la vision que le gouvernement du Québec se donne pour le développement socioéconomique des communautés des régions», a rappelé Guy Hardy, député de Saint-François, lequel a chaleureusement été remercié par M. Saindon pour son appui dans le cheminement de ce dossier complexe, de même que son attachée politique, Nicole Forcier.

Rappelons que la première phase a permis la mise en vente de la totalité des bâtiments excédentaires suivant une réduction considérable des activités du Centre d'accueil de Dixville. «La vente de ces bâtiments aura permis d'accueillir un nouveau service de garde en milieu familial, ainsi que l'obtention d'un lieu physique pour notre coopérative de solidarité afin de doter la municipalité de services de proximité», a fait remarquer M. Saindon. La seconde phase reposait sur l'acquisition par la Municipalité de Dixville d'une piscine pour la somme symbolique d'un dollar, de parcelles de terrains et de garages appartenant au CRDITED.

Le maire de Dixville a profité de l'occasion afin de présenter le nouveau logo de la municipalité, ainsi son tout nouveau site Web multiplateforme. «À l'ère des tablettes électroniques et des téléphones intelligents, il nous fallait être dans le coup!, a déclaré Martin Saindon. Aujourd'hui Dixville se porte vers demain!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer