La rue du Panache, parmi les pires routes du Québec

Le chemin de la Traverse, reliant Lac-Beauport à Sainte-Brigitte-de-Laval, est... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Québec

Le chemin de la Traverse, reliant Lac-Beauport à Sainte-Brigitte-de-Laval, est désigné comme étant la pire route du Québec dans le palmarès que publie mardi le CAA-Québec.

Ce palmarès a été constitué après quatre semaines de signalements où près de 5000 votes ont été enregistrés sur le site Web de l'organisme de défense des intérêts des automobilistes.

Le reste du classement identifie, dans l'ordre, les pires chaussées du Québec: le boulevard Laure, à Sept-Îles; le chemin du Lac-Bécancour, à Thetford Mines; le chemin Kilmar, à Grenville-sur-la-Rouge; la route 389 non pavée, à Fermont; le 8e Rang à Saint-Nérée-de-Bellechasse; le boulevard Henri-Bourassa, à Québec; le chemin de la Rivière-Châteauguay, à Ormstown; la rue du Panache, à Orford; l'avenue Papineau, à Montréal; la rue de la Savane, à Montréal et la route 105, à Chelsea.

Sophie Gagnon, vice-présidente chez CAA-Québec, estime que ce classement se veut une plate-forme de plus pour épauler les citoyens dans leurs démarches visant à améliorer l'état général du réseau routier.

CAA-Québec a avisé les autorités responsables des routes et des tronçons inscrits au palmarès et entend suivre leur évolution.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer